Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

186 - QOC 2003-538 Question de M. Christophe LEKIEFFRE et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris concernant la malpropreté des berges de la Seine

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2003


Libellé de la question :
"A l'heure où M. le Maire de Paris souhaite privilégier les promenades au bord des berges de la Seine, que ce soit avec l'opération "Paris-plage" qui débutera prochainement, la desserte de l'île de la Cité par des navettes fluviales pour le transport des touristes ou encore par l'opération "Paris-Respire", il est plus que regrettable que les Parisiens, comme les touristes, constatent, visuellement mais aussi olfactivement, l'état de malpropreté dans laquelle se trouvent ces berges.
Compte tenu de leur situation, les berges servent, de plus en plus, de dépôts en tous genres, d'urinoirs, etc. Aussi, M. Christophe LEKIEFFRE et les membres du groupe U.M.P. demandent qu'un effort particulier soit entrepris, et cela tout au long de l'année, pour redonner à ces voies très parisiennes toute la beauté qu'elles méritent."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"La prestation de la circonscription fonctionnelle sur les quais bas des îles et des berges comprend quatre volets :
- depuis l'année passée, une vingtaine de réceptacles à papier ont été implantés sur ces quais, dont les sacs sont remplacés quotidiennement, sept jours sur sept.
- un balayage en recherche (enlèvement des déchets en vrac et des dépôts) est effectué tous les jours.
- un désodorisant et un inhibiteur d'odeur sont pulvérisés dans les recoins pour lutter contre le désagrément olfactif des promeneurs qui s'y soulagent ou déposent des déchets notamment putrescibles, lesquels développent parfois des odeurs nauséabondes.
- enfin, un lavage de chaussée est effectué quotidiennement selon des moyens adaptés à la topographie des lieux. Ainsi, tous les deux jours, une laveuse de chaussée traite les parties des quais bas des rives droite et gauche qui peuvent être traitées mécaniquement.
L'accès aux quais des îles, exclusivement réservé aux piétons, se fait par des escaliers. Le lavage de ces quais ne peut donc être assuré mécaniquement. Un lavage à haute pression est donc effectué chaque semaine sur ces quais à l'aide du bateau "Le Belgrand".
Une légère baisse de la qualité des prestations aura pu être observée de la fin du mois de mai au 4 juillet dernier en raison des travaux engagés sur le bateau "Le Belgrand" qui devait être remis aux normes.
Le bateau "Le Silure" qui a été utilisé au cours de cette période pour pallier l'indisponibilité du "Belgrand", n'a pu intervenir à la même fréquence.
Par ailleurs, il est envisagé d'intensifier l'entretien de l'ensemble des quais bas de la Seine en période estivale. Le Centre d'action pour la propreté de Paris a en outre été saisi le mois dernier afin que les propriétaires de chiens indélicats soient davantage verbalisés sur les quais bas des îles de la Cité et Saint-Louis."