Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la dénomination d’une place dans Paris “place du 8 février 1962” en mémoire des victimes du métro Charonne.

Déliberation/ Conseil municipal/ Février 2005 [2005 V. 106]


Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 3 mars 2005.
Reçue par le représentant de l?Etat le 3 mars 2005.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Le 8 février 1962, il y a exactement 43 ans, la CGT, la CFDT, l?UNEF, certaines sections de la FEN et du SNI, le Parti communiste français, le PSU, les Jeunesses communistes et le Mouvement de la Paix, lançaient un appel à manifester à la Bastille contre l?OAS, pour la paix en Algérie.

Il faut rappeler que l?OAS, née de l?extrême droite en Algérie, multipliait les attentats. Il y en avait eu 10 pour la seule journée du 7 février 1962.

Le 8 février au soir, alors que le cortège se disloquait, c?est l?horreur : la police charge les manifestants avec une violence meurtrière. Il y a des centaines de blessés et 8 morts. Un 9e manifestant mourra après deux mois de coma.

Le Conseil du 11e arrondissement, à l?unanimité, a émis le voeu qu?un hommage soit rendu aux victimes du 8 février 1962.

Aussi, sur la proposition de MM. Jean VUILLERMOZ, Patrick BLOCHE, Georges SARRE et des élu-e-s des groupes Communiste, Socialiste et Radical de Gauche, du Mouvement Républicain et Citoyen,

Emet le voeu :

-de dénommer ?place du 8 février 1962? la place située àl?intersection du boulevard Voltaire et de la rue de Charonne.