Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

97 - 2003, DPA 176 - Réalisation des travaux de construction d'une école maternelle, 9, square Alban-Satragne (10e). - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer le marché de maîtrise d'oeuvre correspondant. - Autorisation à M. le Maire de Paris de déposer les demandes de permis de démolir et de construire pour la réalisation de l'opération susvisée

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2003


M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous passons maintenant au projet de délibération DPA 176 relatif à la réalisation des travaux de construction d'une école maternelle, 9, square Alban-Satragne (10e). Autorisation à M. le Maire de Paris de signer le marché de maîtrise d'?uvre correspondant. - Autorisation à M. le Maire de déposer les demandes de permis de démolir et de construire pour la réalisation de l'opération susvisée.
Mme GÉGOUT a la parole.
Mme Catherine GÉGOUT. - Toujours pour Nicole BORVO, elle voulait simplement se réjouir de ce projet de délibération et de la construction de la nouvelle école maternelle de 8 classes square Alban-Satragne qui remplacera la maternelle Chabrol qui ne comportait que 6 classes. Cela fera donc deux classes de maternelle supplémentaires. A ces deux classes, s'en ajoutent deux autres par restructuration des locaux du groupe scolaire Louis-Blanc. Cela fera donc quatre classes de maternelle supplémentaires sur le 10e arrondissement. C'est une nécessité.
On ne peut cependant manquer d'observer que ces quatre classes supplémentaires n'ouvriront qu'en 2006. Au regard des besoins à venir dans l'arrondissement, c'est une ouverture très tardive qu'il faut imputer aux atermoiements de l'ancienne majorité.
Du point de vue de l'accueil des enfants de trois ans, la situation risque donc d'être très délicate dans l'attente de 2006. Et notamment pour les rentrées 2004 et 2005, la pression démographique risque d'être très forte, alors que les nouveaux locaux n'auront pas encore été réalisés. Cela demande de rechercher sans tarder des solutions transitoires dans le 10e arrondissement et les arrondissements limitrophes afin que les enfants du 10e ne pâtissent pas de l'incurie de l'ancienne majorité.
Je vous remercie.
M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Eric FERRAND pour la réponse.
M. Eric FERRAND, adjoint, au nom de la 7e Commission. - Evidemment, ce projet de délibération est la démonstration par laquelle la Ville continue son activité de construction et restructuration scolaire pour répondre à plusieurs enjeux ; celui que vous signalez est la scolarisation des tout-petits à la maternelle, je préciserai notamment celle des moins de 3 ans. C'est, pour nous, une obsession car il y a un lourd déficit dans ce domaine.
J'ai dit hier en répondant à une question d'actualité de votre groupe que l'Est parisien notamment souffre gravement de ce déficit, et vous savez que la Ville de Paris, sans doute au mois de septembre, ne comptera que 5 ou 6 % d'enfants de moins de 3 ans scolarisés. Le Maire du 10e arrondissement m'a saisi dès le 30 juin sur la problématique de la rentrée 2004 car, comme vous, il s'inquiète de la situation et m'a sollicité pour qu'un travail soit réalisé avec les maires des arrondissements limitrophes de manière qu'on puisse élargir éventuellement les périmètres et trouver des locaux classes en maternelle dans les écoles des arrondissements voisins. Je lui ai d'ailleurs tout de suite répondu que s'agissant du 11e arrondissement, l'école maternelle du passage Piver qui sortira de terre au mois de décembre prochain avec 5 classes pourra déjà accueillir quelques tout-petits.
M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPA 176.
Qui est favorable ?
Qui est opposé ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, DPA 176).