Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

202 - QOC 2003-554 Question de MM. Pierre-Christian TAITTINGER, Claude GOASGUEN, Gérard LEBAN, Christian CABROL, Daniel-Georges COURTOIS, Mmes Véronique BALDINI, Laurence DREYFUSS, Danièle GIAZZI et Laëtitia LOUIS à M. le Maire de Paris et à M. le Préfet de police sur le rétablissement d'un système de laisser-passer, afin de réduire les nuisances subies par les riverains du stade du Parc-des-Princes les soirs de matchs ou de manifestations non sportives

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2003


Libellé de la question :
"Lors de la séance du Conseil de Paris des 16 et 17 juin dernier, MM. Pierre-Christian TAITTINGER, Claude GOASGUEN, Gérard LEBAN, Mme Véronique BALDINI, MM. Christian CABROL, Daniel-Georges COURTOIS, Mmes Laurence DREYFUSS, Danièle GIAZZI et Laëtitia LOUIS avaient interrogé M. le Maire de Paris au sujet des nuisances que subissent les riverains du stade du Parc-des-Princes.
Il avait été expressément demandé que soit rétabli le système des laisser-passer pour les habitants du quartier les soirs de matches ou de manifestations non sportives.
Or, aucune réponse n'a été faite sur ce point précis alors que le championnat de football reprend ce mois-ci.
MM. Pierre-Christian TAITTINGER, Claude GOASGUEN, Gérard LEBAN, Mme Véronique BALDINI, MM. Christian CABROL, Daniel-Georges COURTOIS, Mmes Laurence DREYFUSS, Danièle GIAZZI et Laëtitia LOUIS souhaitent donc que la Ville de Paris, en accord avec la Préfecture de police, prenne l'initiative de ré-instaurer ce système afin de faciliter la vie des riverains les soirs où les abords du Parc-des-Princes sont fermés pour des raisons de sécurité."
Réponse du Maire non parvenue.
Réponse
(M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"La situation du Parc des Princes impose la mise en ?uvre d'un certain nombre de mesures destinées à préserver l'ordre public à l'occasion de manifestations sportives ou autres qui s'y déroulent, tout en veillant à la tranquillité des riverains.
Dans le cadre de ces mesures de sécurité, vous évoquez notamment la réinstauration du système de laissez-passer nominatif pour les riverains.
Ce système déjà mis en ?uvre par le passé, a été abandonné depuis une dizaine d'années en raison d'une part, du caractère aléatoire qu'il présentait en matière de sécurité et d'autre part, de la gestion difficile de ces documents qui exigeaient une actualisation constante.
Le système actuellement mis en place apparaît à la fois, le plus fiable pour les forces de l'ordre et le plus simple pour les riverains.
La simple présentation de documents délivrés par l'autorité administrative (carte nationale d'identité pour les personnes et certificat d'immatriculation pour les véhicules) permet aux riverains d'apporter une preuve officielle de leur lieu de résidence.
Je puis en tout état de cause vous assurer que les effectifs de police et de gendarmerie, engagés lors des différentes manifestations organisées au Parc des Princes, reçoivent toutes instructions pour laisser aux habitants du quartier le libre accès à leur immeuble sous réserve toutefois, de la présentation de pièces justificatives ainsi que des nécessités du service d'ordre."