Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

218 - QOC 2003-568 Question de Mme Marielle de SARNEZ et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris au sujet de l'entretien des pistes cyclables, notamment dans le 14e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2003


Libellé de la question :
"La politique d'encouragement des déplacements alternatifs - rollers, vélos - atteint ses limites lorsque les conditions dans lesquelles peuvent être pratiquées ces activités ne sont pas optimales. Il ne suffit pas de décréter la mise en place de pistes cyclables, il faut également veiller à leur entretien afin d'assurer la sécurité des cyclistes.
Dans le 14e arrondissement, rue Vercingétorix, à la hauteur des numéros 150 et 207, la chaussée est très sérieusement endommagée et les cyclistes sont contraints de faire un écart sur la voie réservée aux voitures afin d'éviter deux "nids de poule". De la même façon, sur la piste cyclable de l'avenue du Maine, à la hauteur de la rue du Château, un affaissement conséquent rend dangereuse la pratique cycliste.
Que compte faire M. le Maire de Paris pour garantir la sécurité des cyclistes ?"
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Le phénomène dit de "pelade" constaté aux numéros 150 et 207, rue Vercingétorix et avenue du Maine, à l'angle de la rue du Château, est inconfortable pour les deux-roues car il crée une dénivellation de 2 à 3 centimètres.
Ce phénomène se produit très souvent au printemps, lors du changement de températures et du passage de périodes pluvieuses à des périodes de sécheresse créant des contraintes thermiques importantes sur les revêtements de chaussée.
La réfection des pelades constatées avenue du Maine a été réalisée en asphalte noir. Pour la rue Vercingétorix, la piste étant en asphalte rouge, la réfection définitive sera réalisée avant la fin du mois de juillet."