Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

159 - QOC 2003-581 Question de MM. Serge BLISKO, Jérôme COUMET et des membres du groupe socialiste et radical de gauche à M. le Maire de Paris sur les intentions de la Ville concernant l'hôtel d'activités "Tolbiac-Masséna" (13e), et la possibilité d'y implanter un pôle dédié aux biotechnologies

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2003


Libellé de la question :
"Depuis le départ de plusieurs entreprises, dont la S.A.G.E.M., les locaux de l'hôtel d'activités Tolbiac-Masséna, d'une surface de 15.000 mètres carrés, situés au c?ur de "Paris-Rive gauche", sont restés vides. Le Préfet de la Région Ile-de-France a récemment fait savoir que l'Etat rejetait l'éventuelle utilisation universitaire de ce bâtiment, lequel est juridiquement un hôtel d'activités de la Ville de Paris.
A l'heure où les enjeux de création d'entreprises et d'emplois sont primordiaux, la création d'un pôle dédié aux biotechnologies, à proximité des universités, des laboratoires académiques et industriels (Aventis, Sanofi) et des hôpitaux, permettrait non seulement de garder plusieurs entreprises en passe aujourd'hui de quitter Paris pour la province voire l'Europe, mais aussi de créer un véritable pôle dédié aux biotechnologies. Paris disposerait ainsi d'un outil dimensionné au regard de son rôle dans ce secteur et des besoins recensés des entreprises.
M. le Maire de Paris pourrait-il préciser ce qu'il en est aujourd'hui des intentions de la Ville dans le devenir de l'hôtel d'activités Tolbiac-Masséna, notamment au regard de ce pôle de biotechnologies ?"
Réponse (M. Christian SAUTTER, adjoint) :
"A l'initiative de la Ville de Paris, l'hôtel d'activités Tolbiac-Masséna va être reconverti afin d'accueillir des entreprises de biotechnologie, qui, regroupées, constitueront, sur près de 20.000 mètres carrés une masse critique et visible à l'échelon européen et international.
Ce bâtiment ouvrira en principe à l'été 2004, suite à la réalisation de travaux, et plusieurs entreprises de renommée se sont déjà déclarées intéressées.
Cette opération s'inscrit dans le cadre du programme "Paris-Technopole". Les entreprises issues des incubateurs et pépinières spécialisés en biotechnologie que sont "Paris Biotech", "Pasteur Biotop" et "Paris Biopark", pourront ainsi poursuivre leur développement au c?ur de la Capitale.
Ainsi, l'hôtel d'activités "Tolbiac-Masséna" situé dans "Paris-Rive gauche" et géré par la société "UNIBAIL" fait actuellement l'objet d'une réflexion approfondie entre "UNIBAIL" et les services de la Ville en vue de l'aménagement du site.
Le projet actuellement à l'étude prévoit un investissement de l'ordre de 10 millions d'euros pour réaménager une partie des bâtiments de cet hôtel d'activité, le financement initial étant à la charge des preneurs du bail à construction conclu avec la Ville, dont "UNIBAIL".
La création d'un pôle dédié aux biotechnologies, idéalement situé à proximité des universités, des hôpitaux et au sein de la zone d'activité attractive de "Paris-Rive gauche" conforterait la place de Paris en tant que zone à forte concentration biotechnologique.
Elle compléterait utilement l'offre d'immobilier d'entreprise de la Ville composée :
- des "incubateurs" où, après sélection, des projets technologiques bénéficient d'une valorisation économique et deviennent des entreprises ; la Ville co-finance ainsi l'incubateur "Paris Biotech" créé par l'université Paris V et AGORANOV ;
- des "pépinières" qui accueillent et accompagnent les "jeunes pousses" nés de l'incubation ; en partenariat avec l'A.P.-H.P. la Ville a décidé la construction d'ici fin 2004 d'une pépinière au sein de l'hôpital Cochin ;
- des hôtels d'activités, qui offrent des locaux et des infrastructures adaptées aux besoins des entreprises de tous les secteurs de production dont ceux des hautes technologies, notamment "Paris Cyber Village 1 et 2", outre l'équipement "Paris Biopark", plus spécifique aux biotechnologies.
Dans ce contexte, la réalisation d'un "Pôle Santé" à la mesure des atouts et des ambitions de Paris, technopole internationale, est un projet très attendu par les professionnels français et internationaux de la recherche et de la valorisation économique dans le domaine des biotechnologies médicales."