Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

95 - 2003, DASCO 137 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec l'Association pour le développement de la lecture et des loisirs (ADELLO) un marché relatif à l'organisation de classes lecture pour les enfants des écoles primaires de Paris en application de l'article 30 du Code des marchés publics

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2003


M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous revenons donc à la 7e Commission avec le projet de délibération DASCO 137.
C'est Mme Sophie MEYNAUD, pour le parti communiste, qui a la parole.
Mme Sophie MEYNAUD. - Pour le groupe communiste.
M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Pour le groupe communiste.
Mme Sophie MEYNAUD. - J'interviens en lieu et place de Nicole BORVO pour qui c'est un dossier extrêmement important et auquel elle est très attachée.
Vous savez l'attachement de tous les élus communistes au développement de la lecture pour les jeunes Parisiens et mon amie Nicole BORVO a eu l'occasion ici même en avril l'an dernier de développer l'importance que les parents et les enseignants accordent à la "création" de jeunes lecteurs, de stimuler par des moyens variés l'intérêt des enfants pour la lecture.
Les visites de bibliothèques, les rencontres avec des auteurs, le développement des BCD, tout cela est très positif et dans ce cadre l'immersion de toute une classe dans un bain de lecture est particulièrement féconde. En effet, lorsque certaines familles n'ont aucun livre à la maison il est indispensable que l'école apporte le maximum.
Un lieu dédié aux livres de toutes sortes, romans, albums illustrés, BD, documentaires... des animateurs compétents, enseignants, BCDistes, auteurs, illustrateurs et l'engagement personnel du maître ou de la maîtresse qui valorise au sein de ces espaces le livre et la lecture.
J'ajouterai qu'une telle expérience vécue par l'ensemble de la classe soude les enfants autour du projet qui peut d'ailleurs - et c'est fréquent - se prolonger au cours du travail quotidien tout au long de l'année. C'est la raison pour laquelle nous avons demandé effectivement la création d'un second centre "Paris-Lecture".
Ce projet de délibération propose la mise en place de 60 classes de lecture in situ. Nous n'y sommes pas hostiles. Cela permet de démultiplier le nombre de classes qui peuvent participer à ces projets de lecture et rappelons qu'en offrant à une soixantaine de classes sur Paris la possibilité d'aller rue Corvisart, on ne permet de répondre qu'à la moitié des demandes. Nous sommes donc sensibles à ce que ce projet de délibération propose des projets de classe lecture in situ développés parallèlement aux modules classiques.
Les locaux de la rue Corvisart vont encore accueillir quelque temps les enfants du groupe scolaire Choisy-Auguste Perret. Il a été dit à Nicole BORVO qu'ils seraient libérés en tous cas en fin d'exercice 2003 et peut-être à l'automne. Je souhaiterais donc que pour l'année 2003/2004 entre les classes prévues par ce projet de délibération et les modules dit classiques, nous assistions à une développement des classes "Paris-Lecture" amorçant un début de réponse à l'ensemble des demandes dans ce domaine.
Je vous remercie.
M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Merci, Monsieur FERRAND pour la réponse.
M. Eric FERRAND, adjoint, au nom de la 7e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.
Je vais rassurer Mme MEYNAUD et par elle Mme BORVO, qui effectivement intervient souvent sur la question de la lecture pour lui dire que bien entendu nous comptons développer la sensibilisation à la lecture dans le milieu scolaire et notamment dans le périscolaire. Que nous développons contrairement à ce qui est dit ici ou là et que nous développerons les activités périscolaires pendant la pause méridienne, à l'heure du déjeuner, par des ateliers bleus ou d'autres activités qui sont menées par nos animateurs, notamment les BCDistes ou les espaces premier livre que nous avons installés dès février dernier.
Déjà 28 écoles maternelles sont dotées d'espaces premier livre. Nous poursuivrons la mise en place de ce dispositif. Le centre "Paris-Lecture", vous l'avez dit, est aujourd'hui dans un contexte un peu particulier parce qu'une partie de ses locaux accueille des classes du groupe Choisy-Auguste-Perret, qui fut l'objet de la mésaventure que vous connaissez. Nous allons développer les activités du centre Paris lecture, et nous recherchons un second site pour ce centre.
Je peux vous dire également que son très dynamique directeur a présenté un projet qui s'appelle "action lecture" et qui vise précisément à augmenter considérablement le nombre de classes concernées in situ. Vous avez cité le nombre de 60, il sera porté à 150 pour l'année 2003/2004. C'est naturellement un projet qui a reçu la validation de l'Académie.
M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Merci.
Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 137.
Qui est favorable ?
Qui est opposé ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, DASCO 137).