Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

212 - QOC 2003-562 Question de M. Jean-François PERNIN et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris relative aux projets de la Ville en matière de développement de l'accueil fluvial

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2003


Libellé de la question :
"M. Jean-François PERNIN et les membres du groupe Union pour la démocratie française demandent à M. le Maire de Paris quels sont les projets de la Ville pour développer l'accueil fluvial dans la Capitale.
Le Pavillon de l'Arsenal et le quai de Grenelle sont aujourd'hui saturés. Or la navigation fluviale est un des atouts majeurs pour le tourisme et l'image de marque internationale de Paris."
Réponse (Mme Myriam CONSTANTIN, adjointe) :
"Le port de plaisance de Paris Arsenal et une partie du port de Grenelle affectés à la navigation de plaisance sont aujourd'hui arrivés à une quasi-saturation de leur capacité d'accueil.
Sur le domaine fluvial de la Ville de Paris c'est-à-dire les canaux, il n'est pas envisageable de créer d'autres ports de plaisance dans Paris, la capacité actuelle du port de l'Arsenal n'est pas extensible et le bassin de la Villette est voué à une pluralité d'usages favorisant l'animation du bassin. L'accueil fluvial y est temporaire et limité.
Par ailleurs la nécessité de devoir franchir un grand nombre d'écluses sur les canaux pour atteindre la Seine est une contrainte importante.
Les seules possibilités envisageables le seraient sur le domaine fluvial de l'Etat, géré par le Port autonome de Paris.
Une partie du port de Grenelle est affectée pendant cinq mois à cette activité. Un doublement de la capacité d'accueil du port de Grenelle est envisagée pour 2004 par le P.A.P, sans étendre la durée d'accueil à une année complète. Le P.A.P. préfère privilégier l'accueil des bateaux à passagers en hiver sur l'ensemble du linéaire des quais disponibles et ceci constitue peut être une réponse à votre question.
Le développement de la capacité d'accueil fluvial sur la Seine est lié aux décisions du Port autonome de Paris. Cependant, la Ville est favorable au développement du transport fluvial pour les personnes et travaille avec le P.A.P. sur cet objectif notamment dans le cadre de la convention d'objectifs entre la Ville et le P.A.P."