Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

53 - Vœu déposé par M. Christophe NAJDOVSKI et les membres du groupe "Les Verts" relatif au zonage de la tarification des transports en commun dans les bois parisiens

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2003


M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons au v?u n° 19 du fascicule relatif au zonage de la tarification des transports en commun dans les bois parisiens, qui a été déposé par le groupe "Les Verts".
Monsieur NAJDOVSKI, vous avez la parole.
M. Christophe NAJDOVSKI. - Ce v?u part d'un certain nombre de constats. Tout d'abord, les deux bois parisiens (Boulogne et Vincennes) sont situés à la périphérie de la Capitale. Cette situation géographique fait que les bois se trouvent aujourd'hui dans les zones de tarification 2 et 3 des transports en commun d'Ile-de-France. Ainsi, des équipements municipaux parisiens situés dans les bois se retrouvent en zone de tarification 3. Pour prendre l'exemple du bois de Vincennes, c'est le cas du théâtre de la Cartoucherie ou bien encore des terrains de sport de tennis de la Faluère ou des terrains de football du Polygone et de Pershing, qui sont tous des équipements municipaux.
La situation actuelle oblige les détenteurs d'une carte d'abonnement zones 1 et 2, à devoir débourser un titre de transport supplémentaire pour se rendre dans des équipements municipaux parisiens situés dans les bois, en territoire parisien. Cette situation est pénalisante aussi bien pour les Parisiens que pour les habitants de banlieue qui sont porteurs de titres d'abonnement, comme la carte "Orange". En effet, un Parisien qui est titulaire de la carte "Orange" zones 1 et 2, et qui va jusqu'au Château de Vincennes pour ensuite prendre un bus qui permettra de l'amener jusqu'au terrain de sports, sera obligé de débourser un ticket supplémentaire.
Considérant qu'il convient de faciliter la desserte des bois parisiens par les transports en commun, et notamment par les bus, qui desservent les bois, considérant qu'un zonage de type mixte (zones 2 et 3) dans les bois parisiens permettrait non seulement aux Parisiens détenteurs d'une carte d'abonnement (zones 1 et 2), mais aussi aux habitants de banlieue détenteurs d'une carte d'abonnement (zones 3 et 4) de se déplacer en transport en commun dans les bois sans avoir à débourser de titre de transport supplémentaire, considérant que cette mesure, parmi d'autres, permettrait de rendre plus facile la desserte des bois par les lignes d'autobus qui y circulent actuellement, les élus Verts du Conseil de Paris proposent que le Conseil de Paris adopte le v?u suivant : "Que le Maire de Paris intervienne auprès du Préfet de Région, Président du S.T.I.F., pour que les bois parisiens deviennent des zones de tarification mixte 2 et 3 pour les transports en commun, de manière à favoriser la desserte des bois par ces mêmes transports en commun".
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci.
M. BAUPIN va donner l'avis de l'Exécutif.
M. Denis BAUPIN, adjoint. - Cet avis est favorable à ce v?u. Il faut toutefois être conscient qu'aujourd'hui, le S.T.I.F. a engagé un travail de réflexion sur l'ensemble de la tarification et du zonage de la tarification.
C'est dans ce cadre qu'une telle proposition pourrait être présentée. Je pense que faire en sorte de permettre le renforcement de l'accessibilité des bois parisiens aux transports collectifs va dans le bon sens. Evidemment, avis favorable pour transmettre cette demande au S.T.I.F.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur BAUPIN.
Le président VUILLERMOZ, pour une explication de vote, a la parole.
M. Jean VUILLERMOZ. - Nous ne participerons pas au vote sur ce v?u. Les explications de Christophe NAJDOVSKI sont réelles, sauf que le problème qui est posé est celui de la tarification dans l'ensemble de la Région parisienne. A l'heure actuelle, si l'on veut vraiment que les gens qui habitent loin prennent les transports en commun, il est nécessaire de regarder les tarifs qu'ils paient, et il nous semble nécessaire de faire en sorte qu'ils baissent sensiblement.
Nous sommes donc favorables à ce qu'une réflexion s'engage sur l'ensemble de la tarification régionale et donc sur la révision du zonage.
Pour notre part, nous sommes pour que le forfait "carte Orange" soit remboursée à plus de 50 % par l'employeur, de telle sorte que le coût du transport dans toute la Région parisienne soit moins cher qu'à l'heure actuelle.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe "Les Verts" assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le v?u est adopté. (2003, V. 107).