Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

61 - Vœu déposé par le groupe "Les Verts" relatif à une extension de l'opération "Paris Respire" à la route de ceinture du lac Daumesnil dans le bois de Vincennes

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2003


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons au v?u n° 24 relatif à une extension de l'opération "Paris Respire" à la route de ceinture du lac Daumesnil dans le bois de Vincennes.
Je donne la parole à M. NAJDOVSKI pour nous présenter ce v?u déposé par le groupe "Les Verts".
M. Christophe NAJDOVSKI. - Merci, Madame la Maire.
L'opération "Paris Respire", qui consiste en l'ouverture les dimanches et jours fériés de certaines voies parisiennes aux seuls piétons cyclistes et rollers, connaît un succès grandissant. Cette année, l'opération a été étendue aux deux bois parisiens, et notamment dans le bois de Vincennes à une partie de l'avenue du Tremblay, à l'avenue de Fontenay et à l'avenue de la Pépinière, au plus grand bonheur des Parisiens et des habitants de banlieue qui bénéficient de nouveaux espaces à l'abri des nuisances liées à la circulation automobile.
Parallèlement, lors de la Journée de l'arbre les 26 et 27 avril, la partie de la route de ceinture du lac Daumesnil allant de l'avenue Daumesnil au carrefour de la Conservation a été réservée aux seuls piétons, cyclistes et rollers.
Ce dispositif permettant une ouverture hebdomadaire de la route de ceinture du lac Daumesnil aux piétons, cyclistes et rollers est déjà en place, et une extension de "Paris Respire" à cette portion de route est réalisable dans des délais assez rapides.
C'est pourquoi le groupe des élus "Verts" propose le v?u suivant :
"Que le Conseil de Paris émette le v?u que la Mairie de Paris étende l'opération "Paris Respire" les dimanches et jours fériés à la route de ceinture du lac Daumesnil, de l'avenue Daumesnil au carrefour de la Conservation."
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.
M. CONTASSOT a la parole pour la réponse.
M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Une charte a été signée avec les maires des communes limitrophes du bois de Vincennes le 26 avril.
La nécessité d'avoir une approche concertée des déplacements a été mise en évidence.
Les décisions prises par les communes en matière de circulation ont évidemment des conséquences directes dans les communes voisines.
C'est pourquoi, à l'initiative du Maire de Paris, une structure de concertation permanente avec les communes sur ces questions sera prochainement mise en place. Elle a pour vocation d'analyser les déplacements dans et autour des bois, et de mesurer l'impact réel des politiques mises en ?uvre par les diverses collectivités.
Cette structure aura, par ailleurs, vocation à être un lieu de dialogue et de concertation sur les nouvelles propositions que pourrait notamment formuler la Ville de Paris.
Dans ce cadre, et afin d'être conforme à l'esprit de la démarche, je vous propose d'amender légèrement votre v?u en ajoutant : "en concertation avec les communes limitrophes", de manière à ce qu'il n'y ait plus d'ambiguïté sur la démarche, et le v?u deviendrait :
- sur proposition de M. Christophe NAJDOVSKI et des élus du groupe "Les Verts", le Conseil de Paris émet le v?u que la Mairie de Paris, en concertation avec les communes limitrophes, examine la possibilité d'étendre l'opération "Paris Respire" à la route de ceinture du lac Daumesnil dans le bois de Vincennes.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe "Les Verts" et amendé par l'Exécutif.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le v?u amendé est adopté. (2003, V. 109).