Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe communiste relatif aux budgets et aux moyens humains de l’hôpital Saint-Antoine et de la maternité des Bluets. Vœu déposé par le groupe communiste relatif à la maternité Pierre Rouques/Bluets.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous allons examiner deux v?ux référencés n° 14 et n° 15 dans le fascicule, déposés par le groupe communiste. Il s?agit de l?hôpital Saint-Antoine et de la maternité des Bluets.

Je propose une présentation simultanée par Mme Hélène BIDARD et une réponse conjointe par Jean-Marie LE GUEN.

Madame BIDARD, vous avez la parole.

Mme Hélène BIDARD. - Merci, Monsieur le Maire.

Etant donné que j?en ai parlé avant en question d?actualité, je serai assez brève. Il s?agit de deux voeux qui ont été votés dans les 11e et 12e arrondissements, qui veulent défendre l?hôpital public, au travers de la lutte de Saint-Antoine mais également de la lutte de la maternité des Bluets et donc à travers elles, le droit des femmes.

Je reviens sur ce que l?on peut défendre dans ces v?ux : d?abord une intervention auprès de l?Etat parce qu?il y a des difficultés budgétaires sur lesquelles le Conseil de Paris doit se positionner, notamment sur la question de la T2A. Et, ensuite, sur les projets proprement Parisiens :

En ce qui concerne les Bluets et les projets qui lui sont liés et qui relèvent du droit des femmes à disposer de leur corps grâce aux centres I.V.G. et aux centres de planning familial et, dans un deuxième temps, en ce qui concerne l?hôpital Saint-Antoine et en soulignant en particulier les difficultés de logement des personnels.

Monsieur le Maire adjoint est revenu sur cette question, néanmoins, nous conservons ces deux v?ux.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci pour votre concision puisque le débat a déjà eu lieu.

M. Jean-Marie LE GUEN vous répond brièvement en donnant l?avis de l?Exécutif sur les v?ux n° 14 et 15 qui se ressemblent d?ailleurs beaucoup.

M. Jean-Marie LE GUEN, adjoint. - Je confirme ce que j?avais dit au moment des questions d?actualité, c?est-à-dire une préoccupation commune et une volonté d?interpellation, premièrement sur la maternité des Bluets pour faire en sorte qu?auprès des autorités, notamment de l?Etat, qu?il s?agisse de l?A.R.H. ou du ministère, il y ait une sensibilisation à la situation particulière de cet établissement et du rôle qu?il remplit auprès des femmes, des mères de famille en l?occurrence.

Deuxièmement, pour ce qui concerne l?hôpital Saint-Antoine, j?ai la préoccupation générale du dialogue social qui doit exister au sein de tous les établissements, aussi au niveau de l?A.P.-H.P., et la préoccupation particulière de la Ville et du secteur que j?anime pour essayer de faire avancer la question du logement des personnels de l?Assistance publique, avec d?autres personnels qui travaillent à la santé et à l?accueil des Parisiens.

Il est nécessaire d?avoir une action encore plus forte que celle qui a déjà été menée, qui est existante, une action résolue pour trouver des solutions concrètes à ces problèmes aigus. S?il n?y a pas de résolution du problème du logement, on risque de se poser le problème de savoir comment nous allons trouver les personnels dans les établissements hospitaliers.

C?est donc l?ensemble de l?outil hospitalier qui sera fragilisé.

Je suis favorable aux v?ux n° 14 et n° 15.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe communiste, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

La proposition de v?u est adoptée. (2008 V. 7).

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe communiste, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

La proposition de v?u est adoptée. (2008 V. 8).