Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe communiste relatif aux personnels de la Petite enfance de la Ville de Paris. Vœu déposé par le groupe U.M.P. relatif au personnel des établissements de Petite enfance.

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen des v?ux référencés n° 16 et n° 17 dans le fascicule, déposés par les groupes communiste et U.M.P., relatifs aux personnels de la Petite enfance.

Je donne la parole successivement à Hélène BIDARD qui est présente, et à Brigitte KUSTER qui n?est pas là, mais qui sera peut-être remplacée.

Mme Hélène BIDARD. - A propos de la question de la Petite enfance, le groupe communiste a décidé de déposer un v?u.

Je ne vais pas revenir sur ce qui a été dit sur le mouvement actuel. M. NAJDOVSKI est revenu sur la responsabilité de l?Etat posée tout à l?heure. Il l?a dit, beaucoup a été fait durant la dernière mandature. C?était l?une des priorités et, bien entendu, ça l?est encore.

Néanmoins, cette priorité donnée aux modes de garde collectifs, que nous soutenons, se heurte aujourd?hui à des difficultés de recrutement de professionnels dans la Petite Enfance. Les personnels se plaignent des carences d?effectifs et sont également soutenus par des parents préoccupés, ce que nous entendons.

Il nous paraît aujourd?hui nécessaire de prévoir l?embauche et la formation de davantage de personnels, à moyen et à long termes, mais également à court terme, d?autant que des places en crèche vont encore être créées d?ici à 2014. M. NAJDOVSKI l?a indiqué tout à l?heure.

Nous maintenons ce v?u car nous proposons quelques solutions et, même si ce n?est pas exhaustif, nous amenons quelques pistes, notamment sur les efforts en matière de logements accessibles et également sur la professionnalisation de ces personnels, avec, par exemple, une hausse significative du nombre de bourses permettant aux agents de passer de la catégorie C à la catégorie B ou encore, à moyen terme, la question de la création, comme cela a été fait dans le Val-de-Marne, d?une école parisienne de formation des personnels de la Petite enfance.

Nous le maintenons pour ces raisons-là, néanmoins nous proposons une reformulation de ce v?u, à la fin. Nous modifierons en terminant par : ?C?est pourquoi, sur proposition de moi-même, des élus du groupe communiste, le Conseil de Paris émet le v?u que les discussions en cours avec les représentants des personnels de la D.F.P.E. permettent de répondre à court et à moyen termes à leurs difficultés, aux attentes des parents et au maintien de la qualité de l?accueil des enfants?.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci.

Les Conseillers ont bien noté que vous aviez un peu modifié le texte du v?u.

Je donne maintenant la parole à M. BENESSIANO pour présenter la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.

Vous avez la parole.

M. Hervé BENESSIANO. - Monsieur le Maire, mes chers collègues.

Je pense, tout à l?heure, m?être largement exprimé dans le cadre de la question d?actualité.

Je considère donc que le v?u est défendu en tant que tel.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci pour cette contribution à l?efficacité de nos débats.

Je donne la parole à M. NAJDOVSKI, qui n?est pas non plus obligé de répéter ce qu?il a dit tout à l?heure.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Pour que nos débats gagnent du temps, à propos du v?u déposé par le groupe communiste, il est déjà exaucé.

Pour la forme, je donnerai un avis favorable de l?Exécutif, malgré tout, puisque les discussions sont déjà engagées sur les moyens que l?on peut apporter à court terme, mais aussi sur les perspectives que l?on peut dégager à moyen terme pour trouver des solutions permettant d?améliorer le fonctionnement du secteur de la Petite enfance.

Quant à la proposition de v?u de l?U.M.P., je donnerai un avis défavorable.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci.

Madame BIDARD, maintenez-vous le v?u, sachant qu?il est déjà exaucé ?

Mme Hélène BIDARD. - Oui.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Si M. NAJDOVSKI veut le maintenir, il est maintenu.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe communiste, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

La proposition de v?u est adoptée. (2008, V. 9).

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P., avec un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

La proposition de v?u est repoussée.