Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, Voeu déposé par Mme Véronique DUBARRY et les membres du groupe “Les Verts” relatif au départ des bus dans le cadre du dispositif “Atlas” dans le 10e arrondissement.

Débat/ Conseil général/ Octobre 2006


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous arrivons à la proposition de v?u référencée n° 1 G dans le fascicule qui ne se rattache à aucun projet de délibération. Elle concerne le départ des autobus dans le cadre du dispositif ?Atlas? dans le 10e arrondissement. Ce v?u a été déposé par le groupe ?Les Verts?.

Je donne la parole à Mme DUBARRY. Mme STAMBOULI lui répondra ensuite.

Mme Véronique DUBARRY. - Pour rétablir tout à fait les choses, je tiens à préciser que ce v?u a été d?abord adopté par la majorité du 10e arrondissement et que c?est dans ce cadre qu?il avait été dans un premier temps présenté. Il s?agit, une fois encore, du sort des exilés qui sont présents dans le 10e arrondissement. C?est une question qui a été évoquée à plusieurs reprises dans le 10e arrondissement mais également devant le Conseil de Paris.

Puisqu?un nouvel hiver approche, se pose à nouveau la question de leur hébergement. L?année dernière, un dispositif de bus au départ du 10e avait été mis en place et était géré, dans le cadre du plan ?Atlas?, par le C?ur des Haltes. Ce dispositif qui présentait quand même un certain nombre de problèmes, des retards, des bousculades à l?entrée des bus, présentait tout de même un avantage certain qui était de partir directement du 10e arrondissement puisque le départ se déroulait devant l?église Saint-Laurent, sur le boulevard de Magenta.

Or, il semblerait que nous n?ayons pas de garantie sur le renouvellement de ce dispositif cet hiver. Ces personnes étant particulièrement fragilisées, il nous semble nécessaire que le départ des bus ait lieu du 10e arrondissement, il nous paraît inopportun d?envisager de leur faire traverser la moitié de Paris pour obtenir un hébergement d?une nuit.

C?est la raison pour laquelle, je le répète, le Conseil du 10e arrondissement a adopté le v?u suivant : ?que le dispositif soit maintenu au départ du 10e arrondissement, voire même renforcé, en fonction du nombre de places d?hébergement ouvertes cette année à la Boulangerie?.

Par ailleurs, une autre question s?est posée d?une façon récurrente dans le 10e arrondissement et nous formulons le voeu ?que la réalisation d?un kiosque destiné à l?accueil de jour de ces personnes soit envisagée par les pouvoirs publics?.

Je vous remercie de votre attention.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame DUBARRY.

Avant que Mme Mylène STAMBOULI ne vous réponde, M. le Maire du 10e arrondissement, comme c?est de droit, souhaite intervenir.

M. Tony DREYFUS. - Monsieur le Président, je confirme que le v?u évoqué par Mme DUBARRY a bien été voté à l?unanimité en Conseil d?arrondissement, et je voudrais ajouter deux choses. Depuis le Conseil, car les v?ux sont une excellente chose, mais on ne peut pas se contenter d?attitude déclamatoire, j?ai pris contact et langue avec le directeur de la C.A.S. et il m?a été confirmé, je dois avoir la confirmation ultime dans la journée, que le départ des bus pourrait, bien entendu, intervenir à partir du 10e et c?est la place du Colonel-Fabien qui est envisagée, ce qui me semble une excellente solution.

Deuxièmement, en ce qui concerne le kiosque, à l?évi-dence, ce n?est pas la mairie d?arrondissement qui peut le prendre en charge et ce n?est pas l?adjoint aux Finances qui me dirait le contraire, mais il est évident que ce kiosque a son utilité et nous attendons des pouvoirs publics, que ce soit la collectivité territoriale ou les pouvoirs publics eux-mêmes, que cette prise en charge soit assumée.

Je vous remercie, Monsieur le Président.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur DREYFUS.

Je donne maintenant la parole à Mme Mylène STAMBOULI pour nous donner une réponse complète et connaître l?attitude de l?Exécutif à l?égard de cette proposition de v?u.

Mme Mylène STAMBOULI, vice-présidente. - Nous sommes régulièrement alertés sur la situation qui perdure depuis plusieurs années à proximité de la gare du Nord, dans le 10e arrondissement. Les élus, comme le Collectif de soutien des exilés qui s?est constitué, nous alertent régulièrement avec l?Etat sur la situation des personnes sans abris, la présence de mineurs sur place et leur absence d?accès à leurs droits.

L?an dernier, dans le cadre du plan ?Atlas? qui s?inscrit dans le dispositif d?urgence d?hiver à Paris, des départs de bus étaient assurés vers le Centre d?hébergement d?urgence de la Boulangerie. Il a paru souhaitable de trouver un point de départ plus satisfaisant que la place Saint-Laurent et qui soit à proximité des lieux où se trouvent les exilés, afin d?assurer un départ effectif des personnes à la rue vers ces centres.

La D.D.A.S.S., en concertation avec les mairies du 10e et du 19e arrondissement, doit confirmer le lieu prochainement. Il est, en effet, hors de question que ces personnes déjà fragilisées, sans aucune ressource, traversent tout Paris pour avoir accès à un centre d?hébergement. Nous devrions donc connaître l?emplacement exact des départs de bus dans les jours qui viennent, au plus tard début novembre la date de démarrage du plan ?Atlas?.

Par ailleurs, nous sommes toujours en recherche d?un lieu ouvert en journée permettant un meilleur accueil des personnes à la rue dans le 10e arrondissement, car les espaces solidarité insertion qui existent sont manifestement insuffisants pour répondre aux besoins. Cet accueil de jour pourrait tout à fait intégrer une information spécifique en direction des exilés et ferait, alors que nous aurions trouvé ce lieu, l?objet d?une discussion avec la D.D.A.S.S. sur ses modalités de financement.

C?est donc un avis favorable qui est donné par l?Exécutif.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame STAMBOULI.

Je mets aux voix, à main levée, cette proposition de v?u assortie d?un avis favorable de l?Exécutif?

Excusez-moi, Monsieur le Président VUILLERMOZ, vous souhaitez donner une explication de vote.

Je pense que vous êtes favorable. C?est Mme GÉGOUT ? Très bien. Je lui donne la parole.

Mme Catherine GÉGOUT. - Ce sera très rapide.

Bien sûr que nous sommes favorables. J?en profiterai simplement pour demander où en est la mise en ?uvre du v?u que nous avions déposé et qui avait été adopté au dernier Conseil, concernant une démarche que devait faire la Ville auprès de la D.D.A.S.S. afin de trouver une solution d?hébergement pour lesmineurs des exilés du 10e.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de voeu assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

La proposition de voeu est adoptée. (2006, V. 21 G).