Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

94 - 1996, D. 566- Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres ou un marché négocié, dans l'hypothèse où l'appel d'offres serait déclaré infructueux, en vue de la réalisation des travaux de création de 2 classe et de restructuration des locaux existants à l'école maternelle, 5, rue des Tourelles (20e).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 1996




M. Jean-François LEGARET, adjoint, président.- Nous passons au projet de délibération D. 566 autorisant M. le Maire de Paris à signer un marché sur appel d'offres ou un marché négocié, dans l'hypothèse où l'appel d'offres serait déclaré infructueux, en vue de la réalisation des travaux de création de 2 classes et de restructuration des locaux existants à l'école maternelle, 5, rue des Tourelles (20e).
La parole est à M. MANSAT.

M. Pierre MANSAT.- Ce dossier est étroitement lié à la carte scolaire dans le 20e arrondissement. Le Conseil du 20e arrondissement, qui a approuvé la création des deux classes à l'école maternelle 5, rue des Tourelles, demande à avoir l'assurance que ces créations auront pour but d'accroître les capacités d'accueil nettes pour la rentrée 1996-1997 du quartier "Gambetta- Saint-Fargeau".
Le Conseil a voté un voeu qui demande au Maire de Paris d'intervenir auprès de l'Inspection académique afin que la classe ouverte au 7, rue Pierre-Foncin reste acquise et que l'ouverture de classes envisagée soit effectivement réalisée.
Le Conseil d'arrondissement a également souligné que le Maire de Paris s'était engagé par lettre du 16 août 1995 à inscrire au budget de 1997 de la Ville de Paris la construction dans ce quartier, dans le secteur des Tourelles, d'une école maternelle prévue depuis des années.
Donc la totalité des élus du Conseil d'arrondissement demande que cette construction provisoire de deux classes rue des Tourelles n'empêche pas le projet de la construction de l'école maternelle prévue et que cet engagement soit tenu.
Je vous remercie.

M. Jean-François LEGARET, adjoint, président.- La parole est à M. BORDET.

M. Xavier-Marie BORDET, au lieu et place de M. Claude GOASGUEN, adjoint, au nom de la 4e Commission.- L'école maternelle du 5, rue des Tourelles comporte cinq classes. Les besoins d'accueil scolaire en maternelle rendent nécessaire de prévoir la création de deux nouvelles classes. Un bâtiment préfabriqué supplémentaire sera réalisé cet été, une classe sera ouverte à la rentrée de septembre et l'autre en janvier 1997.
Néanmoins, ces aménagements ne remettent pas en question le remplacement de ces locaux provisoires par une école définitive. La réalisation devant se faire sans fermeture des classes, une solution-tiroir devra être trouvée.

M. Jean-François LEGARET, adjoint, président.- Je remercie M. BORDET.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération D. 566.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (1996, D. 566).