Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

21 - QOC 96-174 Question de M. Claude GOASGUEN à M. le Maire de Paris relative au projet de promenade entre les gares de la Muette et d'Auteuil (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 1996




M. Jean-François LEGARET, adjoint, président.- La question suivante, posée par M. Claude GOASGUEN à M. le Maire de Paris, concerne un projet de promenade entre les gares de la Muette et d'Auteuil.
En voici le texte :
"Après cinq années et demi de discussions et d'études, un projet de promenade entre les gares de la Muette et d'Auteuil a été établi.
Ce projet d'ensemble, sur une longueur de plus de 1,5 kilomètre, prévoyait une vaste promenade depuis la sortie de la gare de la Muette jusqu'à la place de la Porte-d'Auteuil.
Très largement plantée en arbres, arbustes et parterres de fleurs, cette promenade devait être particulièrement facile d'accès pour tous les riverains.
De plus, en sous-sol, la construction de deux parkings résidentiels de 300 à 400 places était prévue pour faciliter la circulation sur les boulevards de Beauséjour et de Montmorency (16e).
Or, prêt à être réalisé dès 1994, un recours suspensif a bloqué toute évolution de ce projet.
M. Claude GOASGUEN demande à M. le Maire de Paris de bien vouloir lui donner les raisons de l'abandon, qu'il espère provisoire, de ce projet et de faire tout ce qui lui est possible pour débloquer la situation.
En effet, la désaffectation des deux gares et de la voie ferrée donne, avec l'usure du temps, une image d'abandon dans ces quartiers."
Je vous donne la réponse au lieu et place de Mme Anne-Marie COUDERC, adjoint.
Le projet d'aménagement de promenade plantée sur l'emprise ferroviaire de Petite Ceinture comprise entre les gares "Henri-Martin" et "Auteuil" (16e) a fait l 'objet, en 1991, d'une convention entre la S.N.C.F. et la Ville de Paris par laquelle la S.N.C.F. s'engageait à y aménager une promenade plantée publique concédée ensuite à la Ville.
A ce jour, après modification du P.O.S., la Ville de Paris a délivré plusieurs autorisations de construire dont celle d'un parc de stationnement souterrain, boulevard de Beauséjour et celle d'un programme immobilier place de la Porte-d'Auteuil. La Préfecture de Paris a, pour sa part, délivré 2 permis de démolir.
L'ensemble de ces autorisations administratives a fait l'objet de multiples recours de la part des riverains dont certains en plein contentieux auprès du Tribunal administratif. Cette situation judiciaire pendante a pour effet de bloquer l'ensemble du dossier et l'ouverture des chantiers.
Une audience du Tribunal administratif initialement prévue le 25 janvier 1996, a été reportée sans autre perspective de date de jugement.
La Ville de Paris s'efforce de hâter la procédure et le prononcé du jugement pour déterminer la suite qu'il conviendra alors de donner à ce projet et à l'actualisation du contrat.