Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par les groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, Communiste et élus du Parti de Gauche et "Les Verts" relatif à l'expérimentation par la Poste et la R.A.T.P. de la mise à disposition de lettres recommandées au métro Simplon dans le 18e arrondissement de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2010


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen de la proposition de v?u référencé n° 26 dans le fascicule, déposée conjointement par les groupes socialiste, radical de gauche et apparentés et Communistes et élus du Parti de Gauche et "Les Verts", relative à l'expérimentation par la Poste et la R.A.T.P. de la mise à disposition de lettres recommandées au métro Simplon dans le 18e arrondissement de Paris.

La parole est à Mme Marinette BACHE.

Mme Marinette BACHE. - Vous le savez, Madame la Maire, nous sommes très attachés au service public postal, et les Français ont eux-mêmes directement affirmé leur propre attachement à ce service à travers la votation citoyenne à l?organisation de laquelle d?ailleurs notre Municipalité avait fortement participé.

Mais ne tenant aucun compte de ce signal pourtant très clair, le Gouvernement a poursuivi la casse de ce service, avec pour conséquence la suppression de nombreux emplois et la fermeture des bureaux de poste.

L'expérimentation dont il est question dans ce v?u et qui a pour but de transférer à la R.A.T.P. des missions de la Poste, alors que l'on supprime également des guichets à la R.A.T.P. participe de cette même logique.

Notre Conseil a d?ailleurs déjà eu l'occasion de s'exprimer contre cette expérimentation. Je ne reprendrai pas ici l'ensemble des considérants mais, par le vote de ce v?u, je vous demande, aux côtés de Frédérique PIGEON, Jacques BRAVO, Ian BROSSAT et Sylvain GAREL, de réaffirmer notre position et aussi de demander à la Poste de nous faire connaître le montant des frais déjà engagés, alors que les chiffres fournis par la Poste elle-même, démontrent déjà l?échec de cette disposition.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci à vous, Marinette BACHE.

Je demande à M. Christian SAUTTER de vous répondre.

M. Christian SAUTTER, adjoint. - Madame la Maire, l?Exécutif est favorable à ce v?u pour trois raisons. Premièrement, parce que nous avons déjà voté au mois d'octobre dernier un v?u qui condamnait cette expérimentation.

La deuxième raison est l'ampleur du soutien qui porte ce v?u : non seulement tous les groupes de la majorité municipale en font partie dans le 18e arrondissement, mais en plus Jacques BRAVO, qui préside la Commission départementale de présence postale territoriale, s'est associé à ce v?u.

Puis, la troisième raison est que derrière cette volonté de la Poste de traiter à l'extérieur un certain nombre de missions prioritaires telles que le service des lettres recommandées, certains dont je fais partie pensent qu'il y a là un cheminement sournois vers une sorte de privatisation de la Poste, et nous sommes tous très attachés au service public postal.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Monsieur SAUTTER.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par les groupes de la majorité municipale, assortie d'un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de voeu est adoptée. (2010, V. 52).