Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

71 - QOC 2001-84 Question de M. Georges SARRE et des membres du groupe du Mouvement des citoyens, à M. le Maire de Paris à propos d'une nouvelle politique des déplacements à Paris

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2001


Libellé de la question :
"M. Georges SARRE et les membres du groupe du Mouvement des citoyens attirent l'attention de M. le Maire de Paris sur la nécessité d'engager une nouvelle politique des déplacements à Paris, visant à renforcer la diversité des modes de déplacement et à réduire la place trop importante qui a été accordée jusqu'ici à l'automobile par les précédentes municipalités parisiennes.
Il apparaît nécessaire tout d'abord de casser la circulation de transit afin de réduire la pression automobile qui s'exerce sur le centre de Paris et qui constitue une source importante de pollution, de nuisances et d'encombrements de la voirie. A ce titre, la suppression des axes rouges doit constituer une première décision utile pour désengorger le centre ancien où se concentrent des voies privilégiant la circulation automobile.
Un nouveau plan de déplacement et de stationnement doit ensuite être mis en ?uvre, avec le concours de la Préfecture de police, pour renforcer la maîtrise des déplacements dans le centre de Paris, en tenant compte des besoins des riverains et des commerces. Ce nouveau plan devra naturellement faire une large place au transport collectif de surface avec le développement de couloirs protégés pour les bus et à l'amélioration des espaces de circulation destinés aux piétons et aux cyclistes pour lesquels un réseau d'itinéraires maillés doit être élaboré.
M. Georges SARRE et les membres du groupe du Mouvement des citoyens estiment que ces projets, fondés notamment sur le principe d'une reconquête de la voirie et des espaces publics au profit de la diversité des modes de déplacement, sont aujourd'hui indispensables à l'amélioration de l'environnement et de la qualité de vie des habitants de Paris."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Par la présente question orale, ses auteurs interrogent M. le Maire de Paris sur une nouvelle politique des déplacements à mettre en place à Paris. Diminuer la circulation automobile et les pollutions et offrir des transports publics sont les axes majeurs de la politique que la nouvelle municipalité souhaite mettre en place.
Ces orientations conduiront à améliorer les conditions de déplacements en modes doux en donnant plus de place aux piétons et en offrant non seulement un véritable réseau pour les vélos mais un certain nombre de services (stationnement). Par ailleurs, il est nécessaire d'offrir un réseau de transport en commun de surface performant qu'il s'agisse du tramway sur les boulevards des Maréchaux ou de couloirs bus protégés.Ces aménagements s'accompagneront d'un certain nombre de requalifications de grands axes qu'il est nécessaire de "civiliser". Dans ce cadre, la suppression des axes rouges sera mise en oeuvre.
La suppression de ces axes sera accompagnée de la mise en place de mesures concernant le stationnement, notamment au bénéfice des résidents, et les besoins en déplacements tant en transit qu'en desserte locale.
Il a été demandé aux services techniques d'étudier ces mesures qui feront l'objet, dans les prochains mois, d'une présentation devant votre Assemblée."