Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

37 - QOC 2001-61 Question de M. Jean-François PERNIN et des membres du groupe "U.D.F." à M. le Maire de Paris concernant l'attribution de noms aux écoles maternelles et primaires de la Capitale

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2001


M. Jean-Bernard BROS, adjoint, président. - Nous passons à la question de M. PERNIN et des membres du groupe U.D.F. à M. le Maire de Paris, relative à l'attribution de noms aux écoles maternelles et primaires de la Capitale.
Je vous en donne lecture :
"M. Jean-François PERNIN et les membres du groupe "U.D.F." demandent à M. le Maire de Paris s'il ne serait pas temps de donner un nom aux écoles maternelles et primaires de la Capitale. Celles-ci ne sont aujourd'hui que désignées par le nom de la rue où elles ont été ouvertes."
M. FERRAND étant absent, je vous donne la réponse.
Les écoles maternelles et élémentaires parisiennes ne reçoivent pas de dénomination particulière et sont désignées uniquement par leur adresse. Cette pratique, simple et sans ambiguïté était jusqu'à présent bien adaptée au très grand nombre d'établissements concernés, près de 650 écoles.
Cette tradition ancienne, qui touche l'identité de chaque école, n'a jamais été remise en cause, depuis de longues années. Il ne serait pas inconcevable d'évoluer sur cette question si les écoles intéressées le demandaient. Le changement éventuel de dénomination des écoles devra alors faire l'objet d'une concertation avec les services de l'Académie de Paris, la Direction des Affaires scolaires et les maires d'arrondissement concernés.