Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

82 - QOC 2001-72 Question de M. Jacques DAGUENET et des membres du groupe communiste, à M. le Maire de Paris concernant la fermeture de classes dans les 3e, 4e et 11e arrondissements et notamment certaines en Z.E.P

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2001


Libellé de la question :
"La Ville de Paris fait un très gros effort concernant la vie scolaire. Les travaux d'urgence seront effectués dès cet été. 5 classes supplémentaires sont prévues pour accueillir les enfants de moins de 3 ans.
Dans le même temps, des parents et des associations refusent des fermetures de classes dans les 3e, 4e et 11e arrondissements, notamment pour certaines en Z.E.P. : ils ont raison. L'ouverture de classes supplémentaires aboutira obligatoirement à des créations de postes.
Dans ce contexte, le Rectorat, le Ministère de l'Education nationale doivent faire des efforts supplémentaires pour aider les ambitions que se donne la nouvelle majorité.
M. Jacques DAGUENET et les membres du groupe communiste demandent d'intervenir auprès du Ministre de l'Education nationale pour qu'il réponde à toutes ces attentes et dégager ainsi des postes supplémentaires."
Réponse (M. Eric FERRAND, adjoint) :
"L'Académie de Paris en liaison avec la Mairie de Paris, a annoncé sa volonté d'améliorer la scolarisation des enfants de moins de trois ans dès la rentrée 2001. De fait le Ministère de 1'Education Nationale a dégagé, cette année, inversant ainsi une tendance ancienne à la réduction des moyens, la création de neuf nouveaux postes mis à la disposition de Paris.
L'ouverture de 4 classes dédiées aux enfants de deux ans a été décidée dans les écoles maternelles 103, rue Château-des-Rentiers (13e), 17-19, rue Moskowa (18e), 55, rue de la Villette (19e) et 70, rue Vitruve (20e). L'ouverture d'une cinquième classe réservée à cette tranche d'âge devrait être décidée en juin par l'Académie.
La Mairie de Paris accompagne ces ouvertures par la mise à disposition de moyens matériels et humains supplémentaires : dortoir spécifique à la classe, affectation d'un ASEM à temps plein pour la classe.
Par ailleurs lors du CDEN, des fermetures de classes ont été prévues par l'Académie dans les 3e (1 classe élémentaire à l'école 8, rue des Vertus), 4e (2 classes aux écoles maternelles Saint-Merri et élémentaire Neuve-Saint-Pierre) et 11e arrondissements (5 classes élémentaires dont 2 en Z.E.P. aux écoles Pihet et Belleville). Ces décisions ont été prises en fonction des prévisions d'effectifs de l'Académie de Paris pour la rentrée 2001. Un comptage des inscriptions effectuées par les mairies d'arrondissement dont la clôture est fixée au 1er juin, permettra de connaître plus précisément les évolutions des effectifs de ces écoles.
La Mairie ne manquera pas, lorsque le nombre d'enfants nouvellement inscrits le justifiera, de demander à l'Académie de Paris un réexamen de ces mesures de fermetures, lors de la prochaine réunion de carte scolaire qui devrait se tenir en juin prochain."