Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

54 - QOC 2001-109 Question de M. Claude GOASGUEN et des membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" à M. le Maire de Paris concernant les horaires de passage des véhicules de propreté de la Ville

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2001


Libellé de la question :
"M. Claude GOASGUEN et les membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" souhaitent attirer l'attention de M. le Maire de Paris sur les horaires de passage des véhicules de propreté de la Ville de Paris.
Le 15 avril 2001, dimanche de Pâques, une voiture de nettoiement des rues est passée à 7 heures du matin rue Florence-Blumenthal et avenue de Versailles (16e). Le bruit occasionné par le véhicule a dérangé de nombreux riverains qui se sont étonnés de ce passage matinal un week-end de Pâques.
M. Claude GOASGUEN et les membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir leur faire part des solutions qu'il envisage afin d'éviter ce genre de désagréments pour les riverains."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"La collecte des ordures ménagères est organisée, rue Florence-Blumenthal et avenue de Versailles, tous les dimanches, vers 7 heures.
Cet horaire dépend étroitement de l'itinéraire de la benne, préalablement établi en fonctions de différents critères, tels que le tonnage d'ordures présentées, les voies prioritaires, la capacité de la benne, la densité et le sens de la circulation. En outre, la collecte des voies du 16e doit être réalisée entre 6 heures et 10 heures 30.
Compte tenu de ces contraintes, toute modification de l'horaire de desserte de la rue Florence-Blumenthal, ne ferait que provoquer des difficultés dans les voies qui seraient alors concernées par cette modification.
La collectivité s'oriente davantage vers l'acquisition de véhicules aux nuisances réduites - électriques notamment - pour apporter un service amélioré aux Parisiens chaque fois que cette solution peut être mise en ?uvre."