Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 1996
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

6- 1996, GM. 408 - Subvention à l'association " Le local " (18e).

Débat/ Conseil général/ Novembre 1996



M. Philippe LAFAY, président. - Nous passons au projet de délibération GM. 408, portant attribution d'une subvention à l'association " Le local " dans le 18e.
Je donne la parole à l'orateur inscrit : Mme Martine BILLARD.
Mme Martine BILLARD. - Merci, Monsieur le Président.
En 3e Commission, j'avais émis quelques doutes par rapport à l'activité de cette association. Dans l'exposé des motifs, il y avait des informations qui me semblaient contradictoires avec celles que j'avais sur ses activités. J'ai demandé, entre autres, à avoir le budget de l'association. La D.A.S.E.S. nous l'a fait remettre ce matin et je l'en remercie. Cela ne lève pas mes doutes malheureusement.
Il nous est demandé de voter une subvention de 53.000 F pour couvrir les frais de loyer. C'est indiqué dans la délibération. En commission en tout cas, on nous avait dit que c'était les frais de loyer. Le loyer, en fait, dans le budget remis ne représente que 30.000 F, la subvention est donc plus importante.
Le budget total étant de 93.000 F, cela veut dire que la subvention qui nous est proposée, représente plus de 50 % du budget. Ce qui me gêne un petit peu c'est que la seule justification donnée en commission, est que cette association était atypique. Compte tenu des restrictions budgétaires, je pense que cette somme représente de l'argent, et autant faire que cet argent soit utilisé de manière effective.
Quand il est dit que l'association entretient des relations étroites avec les conseillers d'éducation de L.E.P., je sais par les informations que j'ai, que c'est parfaitement erroné.
Je reste sur mes doutes et personnellement, je n'ai rien contre cette association, mais je suis pour utiliser au mieux les crédits du Département. C'est pourquoi je m'abstiendrai sur ce vote.
M. Philippe LAFAY, président. - Je vous remercie, Madame BILLARD.
Je donne la parole à M. GOUJON.
M. Philippe GOUJON, au nom de la 3e Commission. - Merci, Monsieur le Président.
Comme notre collègue vient de le rappeler, le loyer est estimé pour 1996 à 30.000 F. C'est l'une des principales charges fixes de cet organisme. Comme indiqué dans la délibération avec des charges annexes, cela représente un peu plus de 6.000 F d'électricité, d'assurances et de taxes locales. N'oublions pas que c'est un organisme qui fonctionne à base de bénévolat, qui draine des dons d'associations et qui n'a pas de frais de personnels.
Il a pu se faire prêter un véhicule, ce qui manifeste d'ailleurs de son implantation réelle dans le quartier. Le reste des charges correspond essentiellement aux activités qui sont organisées en fonction des financements obtenus et c'est l'intérêt du financement complémentaire que nous attribuons à cette association. Cela varie suivant les années.
La subvention que nous votons aujourd'hui a pour rôle d'assurer le financement de ces charges fixes, loyer et charges ainsi qu'un minimum d'activité.
Je précise rapidement que cette association procède à l'accueil de jeunes en fin d'après-midi trois fois par semaine, après l'école, qu'elle a organisé des camps en février, à la Pentecôte, qui ont permis à plusieurs dizaines de jeunes en compagnie de certains animateurs de sortir de leur quartier.
Elle assume un suivi en dehors du quartier. L'association est également concernée par des activités pour des jeunes dans les L.E.P., notamment les L.E.P. " Flocons " et " Ganneron ". Je suis obligé de le confirmer, malgré les indications qui viennent de nous être données.
M. Philippe LAFAY, président - Nous passons maintenant au vote, à main levée, du projet de délibération GM. 408.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mmes SILHOUETTE, BILLARD, SCHERER, MM. BLET, DUMAIT et REVEAU s'étant abstenus. (1996, GM. 408).