Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

113 - QOC 2004-253 Question de Mme Nicole AZZARO et des membres du groupe "Les Verts" à M. le Maire de Paris relative à la démarche "M.D.E." entreprise sur le site de l'Hôtel-de-Ville (4e)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Libellé de la question :
"Le programme de Maîtrise de la Demande en Electricité engagé sur le site de l'Hôtel-de-Ville touche à sa fin. Ce projet envisagé dès le début de la présente mandature a été formellement engagé en juillet 2002 (délibération 2002 DPA 303). Il prévoit l'établissement d'une méthodologie de travail en fonction du bâtiment, une phase de mesures de ses consommations électriques, l'établissement d'un diagnostic de cette consommation et enfin l'établissement d'une série de préconisations pour la réduire. Rationaliser et réduire les consommations énergétiques, ce combat mené par les Verts depuis le début de la mandature trouve sa concrétisation dans un travail approfondi qu'il convient pourtant encore d'amplifier et de généraliser.
Le travail de mesure des consommations s'étendit du 31 janvier au 31 juillet 2003. Nous connaissons depuis quelques jours les résultats de cette analyse ainsi que les préconisations proposées par les auditeurs. Il s'agit d'un panaché de mesures techniques, technologiques et comportementales qui devraient, si elles sont poussées à leur terme, permettre une économie de 15 à 20 % de la consommation électrique du bâtiment.
Des actions allant dans ce sens ont heureusement déjà été menées sur le site de l'Hôtel-de-Ville que cela soit le développement, dans le cadre de l'accompagnement de la démarche DME, de la formation des personnels ou le remplacement, quand cela est techniquement et économiquement compatible, d'ampoules à incandescence par des modèles à basse consommation.
Les préconisations proposées par les auditeurs vont évidemment plus loin et sont plus ambitieuses. On doit maintenant s'interroger sur leur devenir et leur mise en application sur le site de l'Hôtel-de-Ville mais aussi dans d'autres bâtiments appartenant à la Municipalité. En effet, dans sa réponse à mon intervention sur la délibération 2002 DPA 303, Mme FLAM, adjointe au Maire de Paris chargée des Sociétés d'économie mixte et des marchés publics présenta ce projet MDE comme une première expérience [qui] constituera une référence, la même démarche pourra être appliquée aux mairies d'arrondissement dans un second temps, puis aux autres bâtiments administratifs.
Nicole AZZARO et les élu-es du groupe "Les Verts" demandent à Monsieur le Maire de Paris :
- L'ensemble des mesures proposées dans le cadre de la démarche MDE seront-elles appliquées pour le site de l'Hôtel-de-Ville, et si oui, à quelle échéance ?
- A quelle échéance ces mesures entreront-elles en application dans les autres sites appartenant à la Ville."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"L'étude de maîtrise de la demande en électricité réalisée à l'Hôtel-de-Ville a permis, comme le souligne la question, la préconisation d'un ensemble de mesures pour réduire les consommations électriques avec un objectif de 15 à 20 %.
Certaines de ces actions ont été menées dès le début de la démarche, et vont se poursuivre dans les mois à venir.
- la campagne de communication a débuté en décembre 2002 pour annoncer le lancement de la démarche et a tenu informé les personnels de l'Hôtel-de-Ville tout au long de l'étude. En parallèle, nous cherchons améliorer la gestion du parc informatique ;
- la Section d'Architecture de l'Hôtel-de-Ville prend déjà en compte la maîtrise de la demande en électricité liée à l'éclairage lors des rénovations de bureau, et les ampoules halogènes ou à incandescence sont remplacées par des ampoules fluocompactes dès que cela est possible techniquement et esthétiquement ;
- en ce qui concerne le chauffage et la climatisation, une réduction de la durée de chauffage a d'ores et déjà été testée. Des travaux vont être réalisés cet été pour permettre une meilleure gestion de la production de froid.
D'autres actions vont être entamées rapidement :
- l'étude prévoit d'intégrer des critères de M.D.E. dans la politique d'achat de la Ville ;
- des mesures de meilleure gestion des éclairages de l'Hôtel-de-Ville - qui représentent 44 % de la dépense électrique - vont être mises en ?uvre. La mise en place d'appareils d'allumage et d'extinction automatiques par un changement de comportements ancrés dans les habitudes ;
- des tests vont être réalisés sur les lustres pour des solutions adaptées aux contraintes techniques et esthétiques spécifiques des lustres.
Le déploiement de ces mesures autour de la mise en ?uvre d'une gestion technique centralisée devrait ainsi permettre d'atteindre l'objectif dans les deux ans à venir.
S'agissant de l'extension de la démarche aux autres sites de la Ville de Paris, l'élaboration du partenariat pour la réalisation d'une étude portant sur les vingt mairies d'arrondissement est en cours avec l'ADEME et E.D.F.
Cette opération débutera effectivement au quatrième trimestre 2004.
L'analyse des résultats obtenus sur l'ensemble des mairies, permettra d'adapter et d'optimiser les actions dans l'extension de la démarche M.D.E. aux bâtiments administratifs, et ce dès l'exercice 2006."