Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

70 - QOC 2004-284 Question de Mme Dominique BAUD et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris relative à l'état d'insalubrité et de dangerosité de l'ancienne station de lavage sise place Balard (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Libellé de la question :
"Un local désaffecté, sale, malodorant, plein d'immondices de toute sorte, soit totalement insalubre, dont les vitres sont cassées et dont une partie a récemment pris feu sis à l'endroit d'une ancienne station de lavage, provoque, place Balard, des désagréments de voisinage facilement imaginables qui plus est aux abords de l'H.E.G.P., du Parc André-Citroën et du parc des expositions. Les conséquences en terme de Santé Publique et d'Environnement ne peuvent que s'aggraver à l'approche des beaux jours et de la chaleur.
Il semble que ce local appartienne à la S.N.C.F et que les multiples interventions du Maire du 15e arrondissement n'aient pas permis de trouver des solutions à cette situation.
Peut-être conviendrait-il d'obtenir une expertise de la situation des services sanitaires et sociaux de la Ville de Paris ou de l'état, afin d'obliger la S.N.C.F à respecter ses obligations d'entretien de son local ou à défaut de la contraindre à le céder à la ville.
Toujours est-il qu'il est impossible laisser la situation en l'état plus longtemps.
C'est pourquoi, Mme Dominique BAUD et les membres du groupe U.M.P. du Conseil de Paris demandent à M. le Maire de Paris de l'informer des mesures qu'il compte prendre pour remédier au plus vite à cette situation."
Réponse (M. Jean-Yves MANO, adjoint) :
"Les locaux abritant l'ancienne station de lavage situés aux 13-15, place Balard ne sont plus propriétés de la S.N.C.F. depuis 1983 date à laquelle ils ont été cédés à un propriétaire privé.
Cependant, en dépit des recherches entreprises, il n'a pas été possible à ce jour d'identifier le propriétaire actuel, l'acheteur de 1983 étant, semble-t-il, décédé depuis. Les recherches se poursuivent et il sera rendu compte de leur aboutissement.
Dans l'immédiat, une enquête a été réalisée sur place le 29 avril 2004.
Il en ressort que le local mis en cause est totalement clos, et que, notamment l'ensemble ne comporte plus de vitres cassées permettant un accès à l'intérieur. Un murage semble par ailleurs avoir été édifié récemment, ce qui indique que les lieux ne sont pas à l'abandon.
Le lieu ne présente pas à ce jour de caractère d'insalubrité, aucune odeur n'en émane et il n'y a pas été remarqué d'immondices visibles. En revanche, il est tout à fait clair que l'aspect extérieur des lieux, (affichage sauvage, enseigne dégradée et noircie par un ancien incendie) est très inesthétique.
Dès l'aboutissement de la recherche du propriétaire, ce dernier sera mis en demeure, en application du règlement sanitaire départemental de Paris, d'assurer un entretien suffisant de l'immeuble (désaffichage et intervention rapide après toute tentative éventuelle d'intrusion).
Pour sa part, la Direction de la Protection de l'environnement - division de la propreté du 15e arrondissement - s'attache à entretenir de la façon la plus régulière possible les abords de cet espace. La place Balard est balayée chaque jour et bénéficie d'un lavage hebdomadaire programmé le vendredi. Ces moyens sont déployés sur la voie publique, domaine qui incombe au service local de propreté.
Des consignes de vigilance ont été formulées afin que le service de la propreté du 15e arrondissement veille à la réalisation des prestations de nettoiement de la place Balard de façon régulière et soignée."