Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

62 - QOC 2004-276 Question de Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE à M. le Maire de Paris à propos du manque d'entretien des entourages d'arbres

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Libellé de la question :
"Les élus du groupe U.M.P. vous ont interpellé à plusieurs reprises sur le mauvais entretien des grilles d'arbres et la saleté des espaces de stabilisé entourant le pied des arbres d'alignement situés sur la voie publique.
La gestion de ces espaces n'est pas satisfaisante et appelle une réflexion et des moyens pour améliorer leur aspect.
Depuis plusieurs semaines les entourages des arbres situés sur de nombreux axes parisiens sont recouverts par un tapis de mauvaises herbes dont l'aspect désordonné ne valorise pas ces plantations d'alignement et traduit un manque d'entretien.
Claire de CLERMONT-TONNERRE prie M. le Maire de Paris de lui préciser les dispositions qu'il entend prendre pour que les pieds d'arbres retrouvent un aspect plus satisfaisant et contribuent à la qualité de l'espace urbain."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Sur environ 90.000 arbres parisiens, 40.000 sont équipés d'une grille. Le nettoiement des grilles d'arbres conduit les éboueurs à les soulever afin de retirer tous les petits déchets s'étant glissés dans les interstices et d'assurer le désherbage. Une grille pèse entre 146 et 176 kilogrammes. Cette action est effectuée manuellement par 2 ou 3 agents, ou mécaniquement à l'aide d'un engin spécifique (le rendement est évalué à 3 grilles d'arbres à l'heure par la méthode manuelle, et à 4 ou 5 avec un moyen mécanique).
La délégation générale à la modernisation a reçu mission d'organiser et de synthétiser les pistes de réflexion et d'action visant à améliorer la gestion de ce dispositif.
Les pistes d'amélioration en cours d'examen sont de plusieurs ordres :
- examiner de façon précise et sélective les lieux où les grilles d'arbres doivent être préservées ou au contraire retirées (en envisageant de combler les espaces) ;
- poursuivre les expérimentations alternatives du type fleurissement ou végétalisation des pieds d'arbre ;
- sensibiliser les éboueurs à la qualité du nettoiement des grilles.
L'aboutissement des expérimentations en cours prévu pour juin 2004 permettra de déterminer un plan d'actions pour l'ensemble du territoire parisien, à mettre en ?uvre à partir du second trimestre de cette année."