Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

59 - QOC 95-255 Question de M. Pierre MANSAT, Mme Gisèle MOREAU et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris au sujet des maisons de l'emploi.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1995



Libellé de la question :
"Dans sa communication sur le développement économique et l'emploi à Paris, M. le Maire annonçait, il y a maintenant plus d'un mois, la création d'une maison de l'emploi par arrondissement.
Depuis, aucune information n'a filtré, alors que se dessinent les orientations du budget de 1996.
M. Pierre MANSAT, Mme Gisèle MOREAU et les membres du groupe communiste demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir faire connaître le plan de réalisation de ces maisons pour l'emploi, notamment :
- de quels moyens vont-elles disposer en locaux, en personnels, et de quel budget ?
- dans quels arrondissements seront-elles implantées en priorité et selon quel planning ?
- comment et par qui seront-elles administrées ?
M. Pierre MANSAT, Mme Gisèle MOREAU et les membres du groupe communiste demandent s'il sera tenu compte des propositions émises par les élus communistes au cours du débat, c'est-à-dire que l'ensemble des acteurs économiques et sociaux y participent (les pouvoirs publics, mais aussi les élus de toutes tendances, les syndicats, les chômeurs, les jeunes, les associations) et également que ces maisons de l'emploi soient réellement au service de la population avec les moyens de connaissance, d'investigation nécessaires."
Réponse (Mme Nicole CATALA, adjoint) :
"Le 23 octobre dernier, le Maire de Paris a annoncé à l'occasion d'une communication au Conseil de Paris sur l'emploi et le développement économique, la création de maisons pour l'emploi dans chaque arrondissement de la Capitale au cours de la prochaine mandature.
Les maisons pour l'emploi seront des lieux d'échanges, au plus près des problèmes rencontrés localement, entre les associations oeuvrant dans le domaine de l'emploi, du développement économique et de la formation professionnelle, les services municipaux, les acteurs du service public de l'emploi, les entreprises et l'ensemble des partenaires sociaux, économiques et administratifs intéressés.
Elles auront vocation à accueillir les permanences ou les activités des associations, des services ou des organismes oeuvrant dans ces domaines.
Les maisons pour l'emploi orienteront les demandes d'information vers les services les mieux adaptés au traitement des problèmes de chacun : services sociaux, mission locale, A.N.P.E., etc.
Elles seront également un lieu d'échange et de communication privilégié entre les acteurs économiques de l'arrondissement.
Elles traduiront ainsi au niveau des arrondissements le partenariat que le Maire de Paris souhaite favoriser entre l'ensemble des acteurs économiques, sociaux et administratifs.
Bien entendu les maires d'arrondissement seront attentivement consultés et associés à la création des maisons pour l'emploi.
La gestion et l'animation des maisons pour l'emploi relèveront de la Direction du Développement de l'Activité économique et de l'Emploi.
Quatre maisons d'arrondissement seront créées au cours de l'année 1996. Leur localisation sera très prochainement déterminée en concertation. Leur financement sera naturellement prévu dans le cadre du budget de 1996.
Les locaux les plus adaptés à leurs activités seront recherchés, notamment au sein des mairies d'arrondissement lorsqu'elles s'y prêteront."