Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif à la distribution de repas par l’association “Solidarité des français”.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mai 2006 [2006 V. 134]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 6 juin 2006.
Reçue par le représentant de l?Etat le 6 juin 2006.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

En juin 2004, notre assemblée adoptait un v?u demandant au Préfet de police d?intervenir afin de mettre fin, du fait de son caractère discriminatoire et xénophobe, à l?opération de distribution de repas sur la voie publique par l?association ?Solidarité des Français? issue du groupuscule ?Bloc Identitaire?. Cette association bien connue des milieux d?extrême droite a mis en place une curieuse solidarité ?sélective? en direction des sdf dits ?européens?, en distributant des repas systématiquement composés de cochon à unique destination des ?français de souche?.

Le 29 décembre dernier, la Préfecture de Police interdisait la distribution de la ?soupe au cochon? pour son caractère discriminatoire et le risque de troubles à l?ordre public, un recours (demande en annulation) a été déposé par l?association devant le Tribunal Administratif de Paris. Depuis, la distribution a lieu de nouveau tous les jeudis, sous les yeux impassibles des forces de l?ordre. Pour preuve le compte-rendu de la distribution des 20 et 27 avril derniers tel que publié sur le site de l?association : ?il fait tellement doux que nous avons du mal à respecter les promesses aux policiers présents : pas plus d?une heure.... C?est devenu un rituel, on démarre la distribution, ils arrivent et on transige. Et chaque fois, nous obtenons l?autorisation tacite de terminer le dîner en plein air. Malgré les ordres ?d?en haut?, ils rechignent à disperser des hommes et des femmes ?d?en bas?, qui ne font rien d?autre que manger et discuter joyeusement. La police a un coeur, bonne nouvelle ! Quelques trouble-fêtes, origines exotiques, tentent de s?inviter : sacs remplis de nourriture, ils veulent des friandises ou du café. Repoussés fermement, ils se regroupent un peu plus loin.?

Ainsi, il semblerait que les agents de police aient reçu pour consigne d?appliquer une certaine ?indulgence?. Néanmoins, comme en témoigne les comptes-rendus publiés sur le site de l?association, le caractère xénophobe et discriminatoire reste réel. C?est pourquoi, sur la proposition de Véronique DUBARRY pour les éluEs du groupe Les Verts,

Emet le v?u :

-Que le Préfet de Police nous communique clairement lesconsignes données aux agents de police quant aux distributions de repas de l?association ?Solidarité des français? ;

- Qu?en tout état de cause, le Préfet de Police applique le voeu voté par le Conseil de Paris et fasse preuve de la plus grande vigilance quant à la distribution de ces repas sur la voie publique.