Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

147 - 2004, DPE 92 - Désignation d'un nouveau directeur du Centre de recherche, d'expertise et de contrôle des eaux de Paris (C.R.E.C.E.P.)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DPE 92 relatif à la désignation d'un nouveau directeur du Centre de recherche, d'expertise et de contrôle des eaux de Paris.
Madame Catherine GÉGOUT, vous avez la parole.
Mme Catherine GÉGOUT. - Ce sera vraiment extrêmement bref.
C'est évidemment pour nous réjouir et je ne développerai pas puisque nous avons déjà abordé cette question à la dernière séance.
Je ne reviendrai donc pas sur toute l'histoire du C.R.E.C.E.P. C'est vrai qu'il était difficile de ne pas en parler aujourd'hui puisque cette nomination s'est faite dans des conditions assez rapides, ce qui est une excellente chose pour le C.R.E.C.E.P. ; que, d'autre part, pendant l'intervalle, le temps a été mis à profit pour avancer sur un certain nombre de dossiers et essayer de construire un peu de confiance. C'est en train de se faire, ne précipitons pas les étapes !
Je dois dire que cette nomination est accueillie par le personnel d'une façon positive, qu'il s'agit de quelqu'un déjà tout à fait au courant de ce sujet et qui est estimé dans la maison, et disponible quasi immédiatement. Le tuilage se fera donc de façon cohérente. Le soutien du Secrétariat général de la Ville et des élus est devenu une évidence pour les personnels.
Je ne m'avance donc pas trop, mais je peux vous dire que les élus communistes seront évidemment, comme depuis le début de cette affaire, auprès de ce directeur et du président pour les soutenir du mieux que nous pourrons dans les étapes qui restent à franchir et qui sont tout de même importantes.
Je vous remercie.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Merci.
Madame CONSTANTIN, vous avez la parole.
Mme Myriam CONSTANTIN, adjointe, au nom de la 4e Commission. - Je vous remercie, et bien entendu je remercie Catherine GÉGOUT et les élus communistes de leur soutien à ce que nous sommes en train de mener au C.R.E.C.E.P., c'est-à-dire la lente reconquête de cette confiance que, comme vous, je trouve absolument indispensable, et la lente reconquête pour le C.R.E.C.E.P. des moyens de son développement auquel nous croyons dans une structure publique, de service public. Donc merci, Catherine GÉGOUT, merci au groupe communiste, merci pour cette vigilance et croyez bien que j'y suis très sensible et que nous en aurons besoin. Comme vous l'avez dit, le chemin est encore long. Mais cependant, comme vous, je suis confiante.
Merci.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPE 92.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, DPE 92).