Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif à l’aménagement de l’avenue de la Porte de Vincennes.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mai 2006 [2006 V. 162]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 16 juin 2006.
Reçue par le représentant de l?Etat le 16 juin 2006.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Le projet d?aménagement de l?avenue de la Porte de Vincennes est un progrès majeur pour les 12e et 20e arrondissements, dont les élus du 12e ne peuvent que se féliciter.

A court terme, il sera la traduction dans les faits de l?ambition de la Municipalité parisienne de requalifier complètement, au travers du GPRU Porte de Vincennes, un quartier qui n?avait connu aucune action publique forte depuis longtemps.

Par son ampleur, il va ainsi considérablement améliorer le cadre de vie des milliers de parisiens qui vivent à proximité de la Porte de Vincennes.

Un aménagement d?une telle importance ne pouvait évidemment pas se faire sans une large concertation avec les riverains.

Après de multiples réunions publiques, le projet d?aménagement a été amendé et des dispositions complémentaires (notamment en terme de places de stationnement dans le quartier) ont été prises.

Par ailleurs, sur une avenue qui constitue un des principaux axes pénétrants et sortants de Paris, des nuisances sonores importantes existent, notamment au niveau de l?échangeur routier.

Il est donc nécessaire que toutes les mesures techniques soient prises pour réduire ces nuisances.

Aussi sur la proposition de Mme Michèle BLUMENTHAL et conformément au v?u adopté par le Conseil du 12e arrondissement,

Emet le voeu :

Que dans le cadre de l?aménagement de l?avenue de la Porte de Vincennes, un revêtement antibruit soit installé dès 2007 au niveau de l?échangeur routier, au-dessus du boulevard périphérique, de sorte que les nuisances sonores que connaissent actuellement les riverains en raison du revêtement existant soient sensiblement atténuées.