Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif à la Foire du Trône.

Déliberation/ Conseil municipal/ Mai 2006 [2006 V. 139]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 1er juin 2006.
Reçue par le représentant de l?Etat le 1er juin 2006.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Alors que la Foire du Trône se tient depuis 42 ans sur la pelouse de Reuilly, les municipalités de Paris et du 12ème arrondissement ont affirmé, depuis 2001, leur attachement à la tenue d?une telle manifestation populaire sur le territoire parisien.

En drainant environ 1,5 millions de visiteurs en deux mois, la Foire du Trône est par ailleurs source de nuisances pour les riverains. C?est donc également à la réduction de ces nuisances et à une meilleure intégration de la Foire dans son environnement urbain que travaille la municipalité depuis 5 ans.

Prenant en compte ces deux exigences - maintien de la Foire du Trône et réduction des nuisances - la municipalité a choisi de s?attaquer chaque année aux divers problèmes posés en proposant des solutions adéquates.

C?est ainsi que des progrès reconnus par tous ont été accomplis en terme de sécurité, de limitation des nuisances sonores (arrêt de la sonorisation à 22 h) et des nuisances liées à la circulation (non réouverture de la route de la Croix-Rouge en 2004 et 2005, interdiction d?accès aux rues avoisinantes sauf pour les riverains...), d?encouragement au recours aux transports en commun (notamment par la mise en place d?une navette entre la gare RER et la pelouse de Reuilly) etc...

En 2006, conformément aux objectifs définis par la Charte des Bois, à sa volonté de réduire fortement la pression automobile dans le Bois de Vincennes et à ses efforts pour réduire les nuisances liées à la circulation et au stationnement anarchique pendant la durée de la Foire, la municipalité avait décidé de ne pas rouvrir à la circulation la plupart des routes du Bois (à l?exception de la route Dom Pérignon et d?une partie de la route de ceinture du Lac).

Parallèlement, un parking de rabattement est proposé aux visiteurs les week-ends et jours fériés, qui compense largement l?offre de places de stationnement initialement offertes sur ces routes. Ce parking est relié à la Pelouse de Reuilly par une navette. Ces mesures sont financées par la Ville de Paris.

Suscitant l?incompréhension et l?hostilité des forains, ce dispositif a donné lieu de leur part à des actes de vandalisme inacceptables et condamnables, la Préfecture de Police affirmant être dans l?incapacité d?assurer la pérennité des aménagements effectués pour l?occasion.

Confrontée à cette situation, la Mairie de Paris a voulu trouver, en rouvrant une partie des voies à la circulation, une solution d?apaisement qui ne saurait être une situation durable de statu quo.

Aussi, sur proposition de Michèle BLUMENTHAL, et conformément au voeu adopté par le Conseil du 12è arrondissement,

Emet le voeu que pour les éditions ultérieures de la Foire du Trône :

- une large concertation soit engagée dès à présent entre la Ville de Paris, la Mairie du 12ème, la Préfecture de Police, les riverains et les forains en vue de l?élaboration dans le dialogue d?un dispositif efficient et accepté par tous en vue d?un bon déroulement de la Foire

- en tout état de cause, la route de la Croix-Rouge soit définitivement fermée à la Circulation, conformément aux voeux votés en ce sens par le Conseil de Quartier Vallée de Fécamp, le Conseil du 12ème arrondissement et le Conseil de Paris. A cet effet, il est souhaitable que soit mis en oeuvre très rapidement des aménagements visant à consacrer cette voie à la promenade et aux circulations douces.