Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

71 - QOC 2004-285 Question de Mme Dominique BAUD à M. le Maire de Paris relative au respect des règles en matière d'écoulement des eaux de voirie

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Libellé de la question :
"De nombreux passages protégés ont été aménagés de bateaux pour faciliter leur accès et éviter des descentes de trottoirs.
Cependant, il s'avère qu'en temps de pluie et mais aussi, à l'occasion du nettoyage par les services de la Ville, l'écoulement de l'eau se fait très mal et qu'ainsi, les piétons doivent enjamber les mares d'eau qui stagnent.
C'est pourquoi Mme Dominique BAUD demande à M. le Maire de Paris, tant pour des raisons d'hygiène que de sécurité, de veiller à la bonne qualité des travaux réalisés par les entreprises et de les obliger au respect des règles en matière d'écoulement des eaux de voirie en vigueur depuis que Paris à l'eau courante."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Les recommandations en matière de nivellement pour la réalisation des trottoirs et chaussées, préconisent une pente en travers voisine de 2 centimètres/mètre pour les trottoirs et de 1 centimètre/mètre pour les profils en long de chaussée. Il arrive cependant que certaines voies soient réalisées avec des pentes plus faibles pouvant atteindre 0,5 centimètre/mètre. L'écoulement des eaux, dans ces derniers cas, se fait moins facilement.
L'abaissement des bordures de trottoirs à 2 centimètres au droit des traversées pour les handicapés, comme le prévoit le schéma directeur d'accessibilité à la voirie, se traduit, quand la pente en long de la chaussée est faible, par un débordement de l'eau sur le trottoir lors de pluies importantes.
Les améliorations à apporter par la réalisation la plus soignée possible des caniveaux notamment au droit des traversées piétons lorsque la pente longitudinale est faible. L'attention des entreprises de travaux publics a été appelée pour qu'un effort soit fait en la matière."