Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

129 - QOC 2004-323 Question de M. Serge BLISKO, Mme Anne-Christine LANG et des membres du groupe socialiste et radical de gauche à M. le Préfet de police sur les nuisances engendrées par les travaux engagés dans l'immeuble situé 71, rue Albert (13e)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Libellé de la question :
"Les travaux engagés par la Préfecture de police dans l'immeuble situé au 71, rue Albert dans le 13e arrondissement posent de plus en plus de problèmes. Les riverains constatent en effet un nombre croissant de nuisances (bruit, blocage de la rue par les camions...).
Pourriez-vous nous indiquer, Monsieur le Préfet de police, les détails de l'organisation des travaux, la durée de ceux-ci et les mesures envisagées pour réduire les nuisances."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"La Préfecture de police a pris à bail, le 11 mars 2003, un immeuble d'environ 10.000 mètres carrés sis 71, rue Albert à Paris 13e, afin d'y reloger, à titre principal, les Compagnies centrales de circulation.
L'état de cet immeuble a nécessité d'importants travaux d'adaptation et de remise aux normes techniques.
Le propriétaire a engagé cette opération de rénovation qui a débuté au mois d'août 2003 par le désamiantage du bâtiment. Ont suivi la démolition des escaliers en béton et le carottage des dalles pour effectuer le passage des nouveaux réseaux.
Ces travaux ont généré un certain nombre de nuisances sonores pour les riverains, mais ces nuisances sont malheureusement inhérentes à tout chantier de cette nature.
Ces travaux de gros ?uvre sont aujourd'hui terminés. Ceux de second ?uvre (cloisons, habillage des plateaux, terrasse plantée...) sont actuellement en cours. Ils se déroulent pendant les heures ouvrables et doivent s'achever dans le courant du mois d'août 2004.
Par ailleurs, une palissade de chantier et une aire de stockage des matériaux, à l'intérieur du bâtiment, ont été rajoutées afin d'éviter l'obstruction de la rue par les camions.
De plus, afin de limiter les problèmes liés à la circulation des camions de chantier et de faciliter leur retournement sans bloquer la rue, une demande d'autorisation pour la neutralisation de deux places de parking, face à l'accès du chantier, a été demandée par l'entreprise auprès des Services de voirie de la Ville de Paris.
Toutes les dispositions ont donc été prises par le maître d'ouvrage de l'opération pour limiter au maximum ces nuisances."