Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

165 - 2004, ASES 74 - Garantie d'emprunt d'un montant de 4.807.261 euros auprès de la Caisse des dépôts et consignations par l'Association les amis des ouvrières et des isolées pour la création d'un EHPAD sis 74-75, rue de la Fontaine, 11, rue de la Source (16e)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons au projet de délibération ASES 74 sur lequel un projet d'amendement n° 34 a été déposé par le groupe "Les Verts".
Madame BARANDA, vous avez la parole.
Mme Violette BARANDA. - Merci, Madame la Maire.
Il s'agit donc d'une convention demandant une garantie d'emprunt à la Ville pour un projet qui, ma foi, est plutôt pas mal puisqu'il s'agit d'une maison pour personnes âgées comprenant 8 places dont 12 "cantou". Comme vous le savez, nous sommes assez attachés aux "cantou". Je tiens à dire parce qu'on m'a souvent posé la question: qu'est-ce que c'est qu'un "cantou" ? Je le dis en deux phrases. Les "cantou" sont nés en 1977, créés par M. CASSANETTES, directeur du foyer de Rueil-Malmaison, et cela veut dire "coin du feu". Mais c'est un acronyme qui signifie en fait "Centre d'animation naturelle d'occupation utile". C'est pour la petite histoire.
Comme nous le savons tous, nous devons tirer les malheureux enseignements de l'année dernière subis durant la période de la canicule et, pour ce faire, il devient impératif que la Ville de Paris préconise la démarche "Haute qualité environnementale", comme cela avait été décidé lors de la présentation de la Mission canicule.
Dans les nouvelles réhabilitations, nous désirons donc que soit vraiment pris en compte les cibles de la démarche de Haute qualité environnementale. C'est un complément pour l'architecture du grand âge.
C'est pourquoi il est proposé l'amendement suivant : que la démarche Haute qualité environnementale soit suivie et que soit prise en compte la réglementation thermique 2000, la nouvelle réglementation acoustique (N.R.A.) et la mise en place d'un système de traitement d'air en double-flux, ce qui évite souvent la climatisation et qui est tout aussi efficace. Les Romains le pratiquaient déjà.
Merci.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, président. - Merci, Violette BARANDA, si les Romains le pratiquaient...
Mme Danièle HOFFMAN-RISPAL, vous avez la parole.
Mme Danièle HOFFMAN-RISPAL, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Je suis toujours un peu surprise par ces amendements et v?ux de Mme BARANDA et de M. PAGÈS après coup. Nous avons voté la délibération concernant le projet et les travaux il y a six mois. Il n'y avait pas d'amendement, il n'y avait pas de v?u.
Aujourd'hui, il s'agit d'une garantie d'emprunt. Le projet a commencé en octobre 2003, Madame BARANDA. Vous criez toujours : "Au secours ! Il faut s'occuper des personnes âgées !" Il ne faut pas qu'elles souffrent du bruit, des nuisances, de tout ce que vous voulez... Mais je voudrais que ce projet ne soit pas retardé. Je suis pour votre amendement si vous acceptez de rajouter "dans la mesure de la faisabilité pour ne pas gêner les personnes âgées sur place". Je vous explique.
Il y a trois bâtiments. Les travaux se font bâtiment par bâtiment. Ils sont prévus pour se finir dans six mois. S'il faut repasser devant le CROSS, ce qui est une possibilité, je n'ai pas eu le temps par rapport à votre v?u de faire étudier ces faits par les services, nous perdrons deux ans ! Et les personnes âgées de ce bel ensemble du 16e vont rester deux ans au milieu des gravats, du chantier, des nuisances sonores, du bruit... Et je ne parle pas des riverains autour, en termes écologiques, c'est absolument "extraordinaire" !
J'aimerais donc bien que ces v?ux arrivent en amont parce que je suis honnête, Madame BARANDA. J'aurai accepté votre v?u au mois d'octobre pour que toutes les prochaines installations soient aux normes H.Q.E. J'ai donné un avis favorable pour le v?u n° 2 au Conseil général hier après-midi pour les normes H.Q.E. J'ai voté le v?u référencé n° 28 dans le fascicule tout à l'heure pour les normes H.Q.E. J'ai travaillé pour que, sous l'égide du Secrétaire général, toutes les installations pour personnes âgées soient envisagées aux normes H.Q.E.
Mais je ne voudrais pas par respect, je dis bien par respect, des personnes âgées qui sont aujourd'hui sur place dans le 16e, qu'on leur dise qu'elles attendront pour que l'on respecte le mieux possible les normes H.Q.E. Je ne veux pas retarder. Vous nous réclamez des lits à Paris : je vous précise tout de même que nous en avons ouvert 980 en trois ans grâce aux réhabilitations associatives, entre autres.
Je ne voudrais fragiliser les personnes âgées qui sont dans cette résidence en repassant devant le CROSS, en redemandant des réhabilitations.
J'accepte donc ce v?u si vous acceptez juste un mot : "dans la mesure du possible", parce que je ne le sais pas aujourd'hui et je ne veux pas tout refaire quand les travaux ont déjà commencé.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci beaucoup, Madame HOFFMAN-RISPAL.
Madame BARANDA, quel est votre avis sur cette proposition ?
Mme Violette BARANDA. - Je vous remercie, Madame HOFFMAN, mais vous savez, nous aussi nous respectons énormément les personnes âgées, je tenais à le dire. Et nous acceptons ce petit amendement supplémentaire.
Merci.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.
Donc je mets aux voix, à main levée, l'amendement n° 34 ainsi amendé par Mme HOFFMAN-RISPAL, assorti d'un avis favorable de l'Exécutif.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
L'amendement est adopté.
Je mets à présent aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 74 ainsi amendé.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération amendé est adopté. (2004, ASES 74).