Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

128 - QOC 2004-322 Question de MM. Serge BLISKO, Jérôme COUMET et des membres du groupe socialiste et radical de gauche à M. le Maire de Paris relative à la gratuité des toilettes publiques situées sur les voies parisiennes

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Libellé de la question :
"Depuis maintenant trois ans, nous avons soulevé la nécessité de rendre gratuites les toilettes publiques situées sur les voies parisiennes.
Sans méconnaître les contrats qui lient la Ville à l'entreprise attributaire de cette concession, MM. Serge BLISKO et Jérôme COUMET demandent à M. le Maire de Paris où en est la mise en ?uvre de ce projet que nous jugeons essentiel."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Dans le cadre des opérations de requalification d'espaces publics, des réflexions ont été notamment engagées sur les toilettes publiques afin d'améliorer la qualité du service apporté aux usagers de ces espaces en les rendant notamment conformes aux prescriptions du Schéma directeur d'accessibilité aux personnes à mobilité réduite et en veillant à une meilleure desserte du territoire parisien. Dans ce cadre, est également examinée la possibilité d'un accès gratuit.
Depuis le mois d'août 2002, onze sanisettes situées à proximité des centres de distribution alimentaire sont accessibles gratuitement. Le nombre d'entrées par sanisette gratuite montre que c'est une forte demande des Parisiens. C'est pourquoi, la Ville de Paris cherche à étendre la gratuité des toilettes.
Ainsi, l'accès des vingt-quatre lavatories dépendant de la DVD sera, à compter du 1er novembre 2004, rendu progressivement gratuit dans le cadre d'un nouveau marché de prestations de service.
Le contrat passé entre la Ville de Paris et la société "Decaux" voit certaines de ses clauses expirer en 2006. A cette date, sur les 420 sanisettes exploitées, 200 seront déposées, les autres le seront progressivement jusqu'en 2014.
Conformément au souhait du Conseil de Paris, le remplacement de sanisettes se fera par de nouveaux édicules plus esthétiques, qui s'intègrent dans le paysage urbain et dont l'accès sera gratuit. Un nouveau marché est en préparation dans cette perspective."