Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

32 - 2004, DAC 28 - Subvention à l'association "Musique sacrée à Notre-Dame de Paris" (5e). - Montant : 229.000 euros

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


M. Pascal CHERKI, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous passons maintenant à l'examen du projet de délibération DAC 28. Il s'agit d'une subvention à l'association "Musique sacrée à Notre-Dame de Paris" pour un montant de 229.000 euros.
M. Sylvain GAREL a la parole du groupe "Les Verts".
M. Sylvain GAREL. - Merci, Monsieur le Maire.
Je vais intervenir brièvement parce que je suis inscrit sur pas mal de projets de délibération concernant la 9e Commission.
Cette intervention n'est pas pour critiquer le travail que fait cette association en matière de musique sacrée, musique extrêmement belle et qui mérite notre soutien, mais pour exprimer notre étonnement du fait que la subvention augmente de 22.000 euros dans un contexte de restriction budgétaire. Nous pensons que c'est beaucoup, 229.000 euros ; cela représente quand même plus de 21 % du budget puisque cette association a un budget de 8.152.000 euros, dont la plus grande part vient de la Ville de Paris, mais il y a aussi des subventions du Conseil régional, de la D.R.A.C., de l'Association diocésaine de Paris, elle-même financée en partie par la Ville de Paris.
Nous pensons donc qu'il n'est pas forcément nécessaire d'augmenter cette subvention, et nous aimerions savoir pourquoi cette association voit sa subvention augmenter d'une façon importante.
Je vous remercie.
M. Pascal CHERKI, adjoint, président. - Je donne la parole à M. Christophe GIRARD pour vous répondre.
M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - "Musique sacrée à Notre-Dame de Paris" poursuit également, Monsieur GAREL, une mission de diffusion et de valorisation du répertoire musical sacré. Elle remplit avant tout une fonction d'animation culturelle et non liturgique de la cathédrale par l'organisation de concerts et de productions musicales.
L'association s'attache à la diversification des répertoires afin d'élargir le patrimoine musical de la cathédrale et, ainsi, à favoriser la création. Cet angle sur la création nous semble très important."
Musique sacrée à Notre-Dame de Paris" souhaite un large accueil du public, et nous leur avons en effet demandé de veiller à ce que de nouveaux publics puissent être associés à cette programmation, et propose dans cette perspective une politique tarifaire adaptée: gratuité pour certaines manifestations, tarif réduit pour les moins de 26 ans, demandeurs d'emploi, personnes seniors. Elle favorise également une meilleure connaissance du patrimoine vocal en présentant l'?uvre interprétée à chaque concert.
Ensuite, je me permettrai de dire que la collaboration Ville de Paris-Etat sur le dossier "Musique sacrée à Notre-Dame de Paris" remplit des objectifs pédagogiques et culturels. La Direction des Affaires culturelles, dont je salue le travail dans ce domaine de la musique, travaille aujourd'hui en collaboration avec la DRAC Ile-de-France, comme le rappelait Sylvain GAREL, pour permettre le développement des activités d'enseignement de l'association et la complémentarité avec le réseau parisien d'enseignement artistique.
Ayez à l'esprit que nos conservatoires sont évidemment mis à contribution et, en tête de ceux-là, je pense bien évidemment à Jacques TADDÉI et au Conservatoire supérieur national qu'il dirige.
Cette collaboration poursuit des objectifs communs : évaluer en diligentant une inspection commune, l'enseignement de l'association et cadrer cet enseignement. Cette mission d'évaluation est un préalable au développement de passerelles avec l'enseignement institutionnalisé dans les conservatoires municipaux. Développer les passerelles avec le réseau des conservatoires de Paris, l'enseignement dispensé par l'association a vocation à répondre aux objectifs de la charte ministérielle de l'enseignement artistique spécialisé, afin de valoriser au sein de cursus standard la formation particulière dispensée par l'association.
J'espère être clair. Je sais que tout cela est très précis, mais c'est d'une grande importance, mon dieu !
Inciter le développement des actions de diffusion hors les murs de Notre-Dame afin de favoriser la sensibilisation du grand public à la musique sacrée : l'association se propose de développer cette activité en participant à des festivals et autres événements artistiques.
En ce moment, nous travaillons à l'élaboration d'une convention triennale tripartite avec l'association pour laquelle je vous demande votre bénédiction.
M. Pascal CHERKI, adjoint, président. - Merci, Monsieur GIRARD.
Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 28.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, DAC 28).