Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

150 - 2004, PJEV 42 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec l'association "CEFIA" (Centre Epinette Famille Insertion Accueil" la convention d'occupation et d'usages mettant à sa disposition le terrain situé 183, avenue de Clichy (17e) pour y établir un jardin partagé.Vœu déposé par le groupe U.M.P. visant à améliorer la protection du jardin

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Nous passons au projet de délibération PJEV 42 sur lequel un v?u référencé n° 26 dans le fascicule a été déposé par les membres du groupe U.M.P.
Pour le présenter, je donne la parole à Mme DOUVIN.
Mme Laurence DOUVIN. - Merci, Madame le Maire.
C'est donc un v?u qui considère que la création d'un jardin partagé au 183, avenue de Clichy répond bien à une demande de grande convivialité dans ce quartier, que la Ville propose une clôture fermée de grilles et de barreaux qui doit être maintenue transparente, que la Ville s'engage aussi à assurer les gros travaux d'entretien de la clôture, que bien sûr la sécurité hygiénique doit être une priorité absolue. Je rappelle qu'un v?u a été adopté lors du Conseil du 17e arrondissement, et nous demandons donc qu'afin de protéger le jardin contre les épanchements urinaires qui sont malheureusement déjà constatés, une protection transparente d'environ 70 centimètres de haut soit fixée au barreaudage de chaque muret, ainsi qu'une plaque d'environ un mètre à chacune des grilles d'entrée.
Je vous remercie.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Merci.
La parole est donnée à M. CONTASSOT.
M. Yves CONTASSOT, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Oui, merci.
Je suis un peu étonné de ce v?u parce que l'association qui est en charge de ce jardin partagé, que nous avons interrogé, n'a jamais eu connaissance de cette demande, n'est pas d'accord avec cette demande et ne voit pas sur quoi elle est fondée. C'est donc intéressant que les gens qui gèrent ce jardin apprennent, comme cela, que l'on demande en leur nom un certain nombre de choses.
Pour ma part, je ne donne donc pas évidemment d'avis favorable à ce v?u que je vous demande de rejeter.
Mme Laurence DOUVIN. - C'est fondé sur des choses que l'on peut constater visuellement, et par le nez !
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Très bien.
Je mets aux voix, à main levée, assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif le v?u n° 26.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le v?u est repoussé.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération PJEV 42.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, PJEV 42).