Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

141 - 2004, DVD 89 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour les travaux de réfection du pavage de la place Charles-de-Gaulle (8e, 16e et 17e)

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2004


Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DVD 89 autorisant M. le Maire de Paris à signer un marché sur appel d'offres pour les travaux de réfection du pavage de la place Charles-de-Gaulle (8e, 16e et 17e).
Madame KUSTER, vous avez la parole.
Mme Brigitte KUSTER. - Madame le Maire, vous nous demandez de vous autoriser à lancer un marché pour la place Charles-de-Gaulle-Etoile. Cela correspond effectivement à un véritable besoin. L'état actuel du pavage est, en effet, dans un état déplorable. Je m'étais déjà personnellement inquiétée de l'état de la chaussée, creusée à de multiples endroits, qui, outre l'image dégradante d'un des plus haut lieu du tourisme parisien, constitue un véritable danger pour les cyclistes et les motards particulièrement par temps pluvieux. J'avais d'ailleurs attiré votre attention sur ce problème par une question orale en mai 2003. Vous m'aviez alors répondu que 800.000 euros seraient consacrés à ces travaux. Or, ce ne sont que 600.000 euros que vous proposez aujourd'hui. Pourquoi cet écart ? Où sont passés les 200.000 euros manquant à votre engagement ?
De plus, vous parlez d'un éventuel report de 2004 en 2005. Est-ce sérieux vu l'état de la chaussée et l'état du revêtement ? Pour le reste vous évoquez des programmes ultérieurs. Pouvez-vous vous engager sur une programmation précise et chiffrée et vous y tenir ?
Je vous remercie.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, président. - Merci.
Monsieur BAUPIN, vous avez la parole.
M. Denis BAUPIN, adjoint, au nom de la 3e Commission. - Si j'ai bien compris, Mme KUSTER nous reproche de faire des économies ; lorsqu'elle est intervenue sur le premier projet de délibération, c'est parce que cela coûtait trop cher. Maintenant, cela coûte moins cher que prévu et elle nous le reproche aussi ! Je peux vous assurer, Madame KUSTER, que nous allons bien refaire le pavage de la place Charles-de-Gaulle dans le calendrier prévu en deux phases puisqu'une deuxième tranche est prévue sur le budget d'investissement 2005.
En ce qui concerne la question globale du pavage de cette place, malheureusement sa dégradation ne date pas de cette mandature municipale. Je voudrais vous dire, quitte à passer pour un horrible antimilitariste que je m'interroge sur le fait de faire passer chaque année des chars aussi lourds que ceux qui défilent pour le 14 juillet sur la place Charles-de-Gaulle, en défonçant ainsi les pavés. Et c'est la Ville de Paris qui doit subir les conséquences du déplacement organisé par l'Etat et par le Ministère de la Défense sur cette place. Il se trouve que nous sommes la Capitale de la France et donc nous devons prendre en charge ces travaux, donc nous le faisons. Mais c'est vrai que tout à l'heure nous nous interrogions pour savoir s'il ne fallait pas des véhicules moins polluants dans la Capitale, mais faire passer des chars aussi lourds, aussi polluants au milieu de la ville n'est pas forcément leur meilleure destination !
(Applaudissements sur les bancs des groupes "Les Verts", socialiste et radical de gauche, du Mouvement républicain et citoyen et communiste).
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 89.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, DVD 89).