Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

83 - QOC 2004-370 Question de MM. Pierre-Christian TAITTINGER, Claude GOASGUEN, Gérard LEBAN, Christian CABROL, Daniel-Georges COURTOIS, Mmes Véronique BALDINI, Laurence DREYFUSS, Danièle GIAZZI et Laëtitia LOUIS à M. le Maire de Paris sur l'état d'avancement des études concernant la restructuration de la piscine Molitor (16e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2004


Libellé de la question :
"Les journaux se font l'écho de la construction de plusieurs piscines dans Paris. Or, à ce jour, le nom de la piscine Molitor n'a toujours pas été évoqué.
La restructuration de cet édifice était parmi les priorités de M. le Maire de Paris mais ce projet semble abandonné.
MM. Pierre-Christian TAITTINGER, Claude GOASGUEN, Gérard LEBAN, Christian CABROL Daniel Georges COURTOIS, Mmes Véronique BALDINI Laurence DREYFUSS, Danièle GIAZZI et Laëtitia LOUIS souhaiteraient connaître l'état d'avancement des études préliminaires ainsi que le calendrier des travaux afin que cette piscine soit réouverte avant la fin de la mandature comme M. le Maire de Paris s'y était engagé."
Réponse (M. Pascal CHERKI, adjoint) :
"La restructuration de la piscine Molitor est une des priorités de la Municipalité et est à cet effet prévue au Plan pluriannuel d'investissement pour Paris.
Son calendrier a été recalé pour tenir compte de deux éléments. En premier lieu le Maire a souhaité qu'une large concertation soit engagée sur ce projet de réhabilitation et que l'ensemble des parties prenantes y soit associé. Le Conseil de Paris a ainsi décidé de mettre en place un comité de concertation comprenant les adjoints au Maire chargés du patrimoine, de l'urbanisme et de l'architecture, des sports et du logement, le Maire du 16e, le Maire de Boulogne-Billancourt, six associations concernées par le devenir de Molitor, la Région et l'Etat représentés par le Ministère de la Culture.
L'autre raison tient à la demande du Ministre de la Culture qu'une étude de faisabilité approfondie soit menée au préalable afin d'établir un cahier des charges de conservation et d'adaptation qui sera soumis à l'appréciation de la Commission supérieure des Monuments historiques.
Dans cette double perspective, un marché de définition a été lancé en décembre 2003 par la Direction du Patrimoine et de l'Architecture sur la base d'un programme et d'un montage qui devront conjuguer piscine et activité, initiative publique et privée.
La Commission d'appel d'offres du 25 mars 2004 a retenu trois groupements. Deux d'entre eux ont remis leurs offres le 13 mai 2004.
Ces offres ont été soumises à l'appréciation de la Commission d'appel d'offres le 17 juin 2004.
Ce marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage porte sur :
- l'analyse patrimoniale de l'édifice ;
- l'élaboration du programme de réalisation de mise en valeur du site de la piscine Molitor ;
- l'étude de faisabilité architecturale, technique et financière ;
- la mise au point du dossier de consultation du concours d'architecture ;
- et l'analyse des projets réalisés dans le cadre du concours d'architecture.
A chaque étape de l'avancement du marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage, un processus de validation politique est prévu.
Il est ainsi envisagé que le comité de concertation se réunisse dès septembre à l'occasion du lancement de la démarche, puis à l'automne pour examiner les différentes phases d'étude.
Comme il a été indiqué plus en avant, les études permettront d'établir un cahier des charges de conservation et d'adaptation qui sera soumis à l'appréciation de la Commission supérieure des Monuments historiques.
Dès que la Commission aura acté ce cahier des charges, le concours d'architecture pourra être lancé."