Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

131 - 2004, DVD 86 - Approbation du principe d'aménagement du boulevard Barbès en espace civilisé. - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer les marchés de missions de maîtrise d'œuvre et d'O.P.C. (organisation, planification et coordination)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2004


M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DVD 86 concernant l'approbation du principe d'aménagement du boulevard Barbès en espace civilisé - autorisation à M. le Maire de Paris de signer les marchés de mission de maîtrise d'?uvre et d'O.P.C. (organisation, planification et coordination).
Mme DECORTE souhaite intervenir et c'est M. BAUPIN qui lui répondra.
Mme Roxane DECORTE. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, en premier lieu, je tiens à rappeler que j'ai appris, comme l'ensemble des élus de l'opposition du 18e arrondissement, la tenue de la réunion publique sur l'aménagement de l'espace civilisé Barbès, le mercredi 14 avril à la mairie du 18e arrondissement, grâce au journal "Le Parisien" du matin, recevant le lendemain de la réunion l'invitation de la mairie d'arrondissement, comme c'est d'ailleurs souvent le cas dans le 18e arrondissement.
En second lieu, ce projet de délibération important nous a été remis le soir même du conseil d'arrondissement, ce qui pose un problème pour travailler et étudier sérieusement le dossier.
Le boulevard Barbès, avec ses belles façades d'immeubles haussmaniens, mérite un bel aménagement de qualité, un projet ambitieux avec notamment une charte de qualité pour les commerçants qui étaient absents lors de la réunion publique, alors qu'il y a une réelle anarchie des étalages, des enseignes le long de ce boulevard, la délivrance des autorisations d'étalage étant uniquement de la compétence de la Mairie. Il semble par ailleurs plus pertinent de parler de "réunion d'information" plutôt que de réunion de concertation car les services de la Ville ont présenté un projet aux contours bien arrêtés.
Par ailleurs, je regrette que ce projet de délibération, en l'état où il est, soit très elliptique. En effet, il n'y a aucun plan, aucun schéma annexé. Seuls des objectifs sont explicités. Pourquoi n'y a-t-il pas un plan avec le nombre de files de circulation au final, l'implantation des pistes cyclables, l'élargissement des trottoirs.
Enfin, quels seront les reports de circulation ? Ont-ils été étudiés ? Les habitants des rues voisines du boulevard Barbès se sont inquiétés de cette question sensible dans ce secteur. 40.000 véhicules circulent par jour sur le boulevard et cela, sans discontinuer, jour et nuit, dont 70 % en transit.
Les livraisons sont au nombre de 380 par jour en moyenne, dont 40 % faites par des poids lourds. Quid des livraisons avec une seule voie de circulation ?
Aussi, en l'absence d'une étude sérieuse sur les reports de circulation et les mesures d'accompagnement, et de réponses aux réserves des habitants, le groupe U.M.P. s'est abstenu au conseil du 18e arrondissement.
Je vous remercie de votre attention et de vos réponses.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame DECORTE.
M. BAUPIN va vous répondre brièvement.
M. Denis BAUPIN, adjoint, au nom de la 3e Commission. - J'allais dire que je partage très largement l'ambition que Mme DECORTE a évoquée pour le boulevard Barbès, et notamment tout ce qu'elle a dit sur les commerces, la charte des étalages, etc., qui doivent faire partie du projet d'espace civilisé. C'est d'ailleurs dans la charte globale des espaces civilisés.
Je veux vous rassurer, Madame DECORTE, le projet n'est pas bouclé. Si nous désignons aujourd'hui, par ce projet de délibération, une équipe de maîtrise d'?uvre, c'est justement pour que cette équipe puisse affiner le projet et mener la concertation prévue entre le mois de novembre 2004 et le mois de juillet 2005, et pour répondre à l'ensemble des questions que vous avez évoquées, aussi bien en ce qui concerne les reports de circulation, les emplacements pour les aires de livraison ; sur un projet qui, je le précise, est conçu dans la continuité du projet du boulevard Magenta, sur lequel nous avons d'ailleurs tenu, avec le maire de l'arrondissement, Tony DREYFUS, et Mme NENNER, une réunion publique il y a une semaine qui a permis de valider très largement ce projet.
C'est donc dans cette continuité qu'est conçu le projet du boulevard Barbès. Le principe général que nous proposons, c'est donc la mise à deux fois une voie de la circulation automobile, la protection des couloirs de bus, la création d'une piste cyclable entre deux rangées d'arbres puisque nous planterions une deuxième rangée d'arbres sur le boulevard Barbès, comme c'est prévu sur le boulevard Magenta.
Voilà les éléments que je peux vous indiquer. Je vous rassure donc sur le fait que la concertation continue et que l'équipe de maîtrise d'?uvre sera justement là, comme cela a été le cas sur Clichy-Rochechouart et sur Magenta, pour aider les riverains à faire valoir leurs idées au travers des aménagements qui seront mis en ?uvre.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur BAUPIN.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 86.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2004, DVD 86).