Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

78 - QOC 2004-365 Question de M. Christian LE ROUX à M. le Maire de Paris sur le devenir de l'immeuble situé 64, rue de Varenne (7e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2004


Libellé de la question :
"Je souhaiterais appeler une nouvelle fois votre attention sur l'immeuble situé au 64, rue de Varenne que la Ville de Paris a acquis par voie de préemption.
Je souhaiterais connaître vos projets sur lesquels je vous ai déjà interrogé à plusieurs reprises concernant le rez-de-chaussée de cet immeuble.
Pour notre part, nous souhaiterions vivement que vous puissiez étudier la possibilité de créer un local utilisable pour des activités sociales ou associatives comme une maison de l'emploi.
Enfin, je souhaiterais vous rappeler le v?u adopté au Conseil d'arrondissement le 27 novembre 2002 pour lequel vous n'avez plus d'un an et demi après toujours pas apporté de réponse."
Réponse (M. Jean-Yves MANO, adjoint) :
"L'immeuble 64, rue de Varenne est géré par la S.E.M.E.A. 15 en exécution de la délibération du Conseil de Paris des 9, 10 et 11 décembre 2002 qui a autorisé son transfert à la société par bail emphytéotique en vue d'y aménager des logements sociaux.
Le 28 avril 2004, la S.E.M.E.A. 15 a obtenu le permis de construire permettant la transformation de cet ancien immeuble de bureaux en 9 logements sociaux de type PLUS.
La mise en ?uvre de votre proposition supposerait une transformation d'une partie des surfaces affectées au logement en surfaces destinées à abriter des activités et donc l'obtention d'un nouveau permis de construire. Par ailleurs, je rappelle que le 7e arrondissement manque cruellement de logements sociaux et que cette opération vise à en augmenter la quantité en procédant à l'opération inverse que vous suggérez, c'est-à-dire en transformant des surfaces de bureaux en surfaces d'habitation.
Je rappelle également que lors de votre intervention, au cours de la séance des 9, 10 et 11 décembre 2002, sur le même programme, vous aviez souhaité que ce projet soit dédié au logement P.L.A.-I. Puis lors de votre intervention, au cours de la séance des 24 et 25 novembre 2003, vous avez demandé que soit examinée la possibilité de confier un logement à l'association AMSD. Aujourd'hui, vous demandez qu'un local soit affecté pour des activités sociales ou associatives comme une maison de l'emploi.
Malheureusement l'exiguïté du programme ne permet pas de donner satisfaction à toutes ces demandes.
Cependant, je retiens la pertinence et la faisabilité immédiate de votre première proposition qui est compatible avec le permis de construire obtenu par la S.E.M.E.A. 15. J'ai donc demandé, en conséquence, à la société de consacrer un tiers de ce programme au logement P.L.A.-I. Le dossier de financement devrait être soumis au Conseil de Paris très prochainement."