Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe “Les Verts” relatif à la signature des accords environnementaux urbains, afin que Paris devienne une ville mondiale verte.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2005


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l?examen du v?u référencé n° 73 dans le fascicule, relatif à la signature des accords environnementaux urbains, afin que Paris devienne une ville mondiale verte.

Monsieur BLET, vous avez la parole.

M. Jean-François BLET. - Monsieur le Maire, les populations urbaines consomment 75 % des ressources naturelles et produisent 75 % des déchets de la planète.

Selon Klaus TOEPFER, directeur exécutif du programme de l?ONU pour l?environnement, ?il incombe aux villes du monde développé de montrer l?exemple dans des domaines comme la consommation efficace d?énergie et d?eau. Il leur revient de forger des partenariats avec des villes du monde en voie de développement, afin d?éviter qu?elles n?adoptent des stratégies de développement à court terme et non respectueuses de l?environ-nement?.

Le 5 juin dernier, journée mondiale de l?environnement, les maires d?une soixantaine de métropoles mondiales se sont ainsi réunis à San Francisco pour signer des Accords environnementaux urbains - Déclaration des Villes Vertes.

Parmi les signataires de ces Accords-Déclaration, figuraient notamment Londres, Moscou, Turin, Buenos-Aires, Lyon, San Francisco, Taipei, Istanbul, Barcelone, Le Cap, etc.

Pour Jared BLUMENFELD, directeur du département de l?environnement à San Francisco, les autorités municipales ont le pouvoir de déterminer l?avenir de l?environnement mondial.

Les Accords environnementaux urbains fixent des objectifs ambitieux à l?horizon 2012, pour accentuer les efforts en faveur du développement durable, de l?équité sociale, de la protection des écosystèmes. Ces objectifs sont détaillés dans 21 actions réparties en grands thèmes : énergie (énergie renouvelable, efficacité énergétique, changement climatique), réduction des déchets, urbanisme (constructions écologiques, planification urbaine, lutte contre l?insalubrité), environnement naturel (parcs, végétalisation, biodiversité), transports, santé environnementale, eau.

Dans la prise en compte de l?environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique, enjeu majeur du siècle pour nos sociétés productivistes et consuméristes, Paris ne doit pas rester à la traîne et doit être, au contraire, un modèle pour les métropoles mondiales.

C?est la raison pour laquelle nous vous proposons que le Conseil de Paris adopte le v?u suivant :

?La Ville de Paris signe les Accords environnementaux urbains adoptés par les maires d?une soixantaine de métropoles mondiales lors de la journée mondiale de l?environnement du 5 juin 2005?.

Cela s?inscrit dans la démarche de l?ONU et de son secrétaire général Kofi ANNAN, qui estime que de nouveaux acteurs doivent venir sur le devant de la scène internationale et notamment les acteurs locaux, les collectivités locales et leurs élus. Je vous remercie.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

Monsieur CONTASSOT, vous avez la parole.

M. Yves CONTASSOT, adjoint. - Les objectifs des différentes actions présentées par ces Accords sont particulièrement ambitieux. Je voudrais souligner que certaines des actions préconisées sont d?ailleurs déjà initiées à Paris ou le seront prochainement.

Je voudrais en citer trois :

-l?action n° 3, qui est l?adoption d?un plan de réduction desgaz à effet de serre, sera mise en ?uvre par le lancement du plan climat qui a été annoncé par le Maire de Paris lors de la précédente réunion de notre Conseil, avec un objectif d?environ 25 % de réduction des émissions en 2030 ;

- l?action n° 7, qui est la réalisation des bâtiments municipaux, selon un standard respectueux de l?environnement, est déjà engagé par l?adoption de la démarche haute qualité environnementale pour les constructions de la ville ;

-enfin et j?insiste, et j?attire votre attention sur l?action n° 8,l?adoption de principes de planification urbaine permettant - je cite : ?une mixité sociale et fonctionnelle, favorisant l?accessibi-lité, la mise en ?uvre dans le plan local d?urbanisme et son projet d?aménagement et de développement durable avec des objectifs de densification? et donc qui sont recherchés, effectivement, par le PLU à Paris.

Ce sont des actions engagées ou préconisées et qui nous permettront notamment d?obtenir sans doute assez rapidement les fameuses étoiles de cet organisme.

Je rappelle également que nous avons signé en mars la charte d?Aalborg qui vise, évidemment, des objectif encore plus ambitieux de mise en place d?un plan local dit de durabilité et que l?Agenda 21 local a été annoncé dans sa démarche lors, là encore, du dernier Conseil de Paris. Tout cela me paraît assez en cohérence et je ne vois que des intérêts positifs à voter ce v?u.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - D?accord.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe ?Les Verts?, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2005, V. 306).