Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DPVI 72 - Attribution d’une subvention à une association menant une action spécifique pour favoriser l’intégration des étrangers vivant à Paris. - Montant : 4.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2005


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous examinons le projet de délibération DPVI 72 concernant l?attribution d?une subvention à une association menant une action spécifique pour favoriser l?intégration des étrangers vivant à Paris, pour un montant de 4.000 euros.

Je m?étais inscrite sur ce projet de délibération, je vais donc là aussi vous dire que nous avons eu un Conseil d?arrondissement quelque peu éprouvant tant nous en avons entendu sur les associations concernant les étrangers à Paris.

(Protestations sur les bancs des groupes U.M.P. et Union pour la démocratie française).

Il se trouve, mes chers collègues?

(Protestations sur les bancs des groupes U.M.P. et Union pour la démocratie française).

Je me suis inscrite, donc je rapporte, cher Monsieur.

(Protestations sur les bancs des groupes U.M.P. et Union pour la démocratie française).

J?interviens donc, comme je me suis inscrite, sur ce projet de délibération concernant une association?

(Protestations sur les bancs des groupes U.M.P. et Union pour la démocratie française).

Vous pouvez dire ?non, non, non?. J?ai la parole, je la prends et je parlerai sur cette association concernant des Haïtiens?

(Protestations sur les bancs des groupes U.M.P. et Union pour la démocratie française).

Il se trouve que cette association avec laquelle la Ville de Paris travaille depuis 1994, association qui travaille aussi avec le Secours Catholique français, avait demandé une subvention à la Ville de Paris et qu?il y a eu un report de la délibération le mois précédent, lors du Conseil du mois de juin, les élus U.M.P. du 15e arrondissement ayant demandé des précisions, vraiment beaucoup de précisions sur cette association.

Les précisions ont été apportées lors du conseil d?arrondissement du mois de juillet et il se trouve que certains élus du conseil d?arrondissement ont estimé que, pour une association qui venait en aide à des Haïtiens?

(Protestations sur les bancs des groupes U.M.P. et Union pour la démocratie française).

? il fallait encore plus de précisions.

Mes chers collègues, je tenais à apporter cette information sur cette délibération, d?une part parce que cette association qui travaille en faveur des réfugiés haïtiens fait un travail exceptionnel au sein de notre capitale et dans notre arrondissement.

(Les élus U.M.P. quittent l?hémicycle).

D?autre part, nous avons considéré avec les élus de la gauche de cet arrondissement qu?il y avait un harcèlement, un véritable harcèlement, qui consistait à faire reporter ce type de subvention régulièrement d?un conseil à l?autre, de priver donc l?Assemblée des moyens d?agir. Je voudrais saluer le travail que mène Khédija BOURCART dans sa délégation et notamment avec cette association qui accomplit un travail extrêmement utile non seulement d?alphabétisation mais aussi de soutien social aux ressortissants haïtiens.

Je vous remercie et je donne la parole à Khédija BOURCART.

(Applaudissements sur les bancs des groupes socialiste et radical de gauche, communiste, du Mouvement républicain et citoyen et ?Les Verts?).

Merci.

Je donne la parole à Khédija BOURCART.

Mme Khédija BOURCART, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Merci, Madame la Maire.

Je suis un peu attristée qu?une grande partie de l?opposition soit absente.

Il en reste, mais l?U.M.P. est absente. Je voudrais aborder plusieurs points : premièrement il s?agit de l?association ?Haïti Développement? mais la situation s?est déjà posée pour d?autres associations dans le 15e arrondissement, et à chaque fois ce sont des demandes de renseignements supplémentaires en fin de parcours. Or je rappelle qu?en tant que maire adjointe, je soumets systématiquement à l?ensemble des maires d?arrondisse-ment, y compris M. GALY-DEJEAN, l?ensemble des délibérations en leur demandant leur point de vue et je prends en compte leurs remarques.

Deuxième point, je suis un petit peu gênée qu?on me demande des renseignements sur une association qui existe dans le 15e arrondissement depuis 1969. Je trouve dommageable que l?on connaisse un certain nombre d?associations et qu?on en oublie d?autres.

Troisièmement, vous avez dit l?essentiel, Madame la Maire, en évoquant l?action d?alphabétisation menée par cette association, certes, mais je voudrais aussi saluer le travail de cette association qui ne s?exerce ? pas seulement en direction des enfants - vous savez comme je suis très attachée au fait que l?intégration ne se passe pas uniquement par le biais des enfants mais aussi également par le biais des adultes. Les parents doivent prendre toute leur place. Pour cette association, l?alphabétisation et la formation s?adressent en direction avant tout des adultes, qui sont le premier vecteur d?intégration au sein de la cité.

Voilà les éléments que je souhaitais rapporter et évidemment, avec vous, je souhaite que cette délibération soit votée, même en l?absence de nos collègues de l?U.M.P.

(Applaudissements sur les bancs des groupes ?Les Verts?, socialiste et radical de gauche, communiste et du Mouvement républicain et citoyen).

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, Madame BOURCART.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPVI 72.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DPVI 72).