Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DAC 282 - Subvention de fonctionnement à l’association “Théâtre aux mains nues - Compagnie des marionnettes Alain Recoing”, 7, square des Cardeurs (20e). - Montant : 6.400 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2005


 

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DAC 282 relatif à l?attribution d?une subvention de fonctionnement à l?association ?Théâtre aux mains nues?, Compagnie des marionnettes Alain Recoing.

Je donne la parole à Mme MACÉ de LÉPINAY.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Merci, Madame la Maire.

Mon intervention sera très brève. Elle veut d?abord saluer l?action remarquable menée au square des Cardeurs par le Théâtre aux mains nues et son animateur Alain RECOING. Depuis son installation dans le quartier Saint-Blaise, cette association a développé son activité avec intelligence et professionnalisme. Elle a apporté beaucoup de poésie et éveillé à l?art et à la culture beaucoup d?enfants et de familles.

Mon intervention veut aussi souligner le manque de clarté du dossier qui nous est présenté. Certes, la somme est modeste, mais ce dossier est exemplaire des insuffisances et des inexactitudes que, 9e Commission après 9e Commission, je me permets de relever sans qu?aucune amélioration ne soit apportée.

Le budget de l?association ne nous est pas communiqué, mais seulement celui de l?action projetée. Comment voulez-vous donner ainsi une image véritable de sa situation, même si l?exposé des motifs souligne ses difficultés ?

D?autre part, il s?agit de la deuxième subvention que nous votons cette année pour le Théâtre aux mains nues, et celle-ci sera semble-t-il versée au titre de la politique de la ville, comme c?est mentionné dans la fiche de présentation. Alors pourquoi la première page du projet nous dit-elle que la subvention sera imputée au titre des subventions pour la culture ? Pensez-vous que cette façon de faire soit efficace en termes de transparence ?

En relevant les défauts du projet de délibération, je suis heureuse d?avoir pu attirer l?attention de nos collègues sur la belle action du Théâtre aux mains nues, dont notre groupe votera bien entendu la subvention.

Merci.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Pour vous répondre, la parole est à Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Je vous remercie, chère collègue, de votre soutien en votant cette subvention.

Depuis 2000, nous attribuons une subvention de fonctionnement à cette association qui ?uvre à la mise en valeur de l?art de la marionnette à travers des représentations théâtrales, des stages et des ateliers en faveur des enfants et des adultes.

Cette aide est complétée, depuis 2003, par le soutien à des projets spécifiques s?inscrivant dans le cadre de la politique de la ville, animée par ma collègue Martine DURLACH.

Cette association a bénéficié en 2005, de l?attribution d?une subvention de fonctionnement d?un montant de 10.000 euros, soumise au Conseil de Paris d?avril dernier, reconduction du montant des années précédentes.

Le projet de délibération qui vous est présenté aujourd?hui concerne le versement d?une subvention dans le cadre des crédits ?politique de la ville? gérés par la Direction des Affaires culturelles.

Cette subvention est fléchée sur un projet d?atelier-découverte d?initiation à l?art de la marionnette et de deux journées ?portes ouvertes?, qui s?inscrivent dans le cadre de la ?politique de la ville?. Le montant proposé de 6.400 euros est une reconduction de la subvention 2004 attribuée dans ce cadre.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 282.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DAC 282).