Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Voeu relatif à la dénomination de la rue Jean Moinon (10ème).

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2009 [2009 V. 332]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 9 novembre 2009.

Reçue par le représentant de l?Etat le 9 novembre 2009.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

La société historique du l0ème arrondissement, l'association "Histoire et Vies du 10ème" a attiré l'attention du Conseil d'arrondissement sur une anomalie concernant la dénomination de la rue Jean Moinon.

La rue Jean Moinon a été appelée ainsi le 8 juin 1946, en même temps qu'étaient baptisées de noms de résistants d'autres rues du 10ème : Jacques-Louvel-Tessier, Jean-Poulmarch, Lucien-Sampaix, Robert-Blache et Yves-Toudic.

Jean et son épouse Marie habitaient et travaillaient au 19, rue du Buisson-Saint-Louis. Depuis 1931, ils y tenaient un commerce. C'est là que Jean rentre dans la résistance et assume le poste de boîte aux lettres. Marie le seconde dans son engagement. Le 22 janvier 1944, la Gestapo les arrête pendant une réunion dans leur café. Déportés et envoyés dans les camps, lui à Neuengamme, elle à Ravensbruck, ils n'en reviendront pas.

En souvenir de leur rôle dans la Résistance, une plaque commémorative a bien été apposée sur l'immeuble de la rue du Buisson-Saint-Louis, situé à l'emplacement du café des Moinon. Il y figure le prénom de Berthe (personne, même la famille, n'a pu expliquer pourquoi Berthe et non Marie).

Il s'agit donc de rendre justice et de rétablir une vérité historique : Jean et Marie Moinon ont été unis dans la vie, dans le combat de la résistance et dans la mort ; il serait donc légitime qu'ils soient aussi réunis sur la plaque de cette rue du 10ème qu'il faudrait alors rebaptiser "Jean et Marie Moinon".

Par conséquent, sur la proposition de M. Rémi FERAUD et des élus du groupe Socialiste, Radical de Gauche et Apparentés,

Emet le voeu que :

La rue "Jean Moinon" soit rebaptisée rue "Jean et Marie Moinon".