Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DDEE 103 - Subvention à l’association Ateliers Cours de l’Industrie (11e). - Montant : 5.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2005


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous passons à présent à l?examen du projet de délibération DDEE 103 relatif à l?attribution d?une subvention à l?association ?Ateliers Cours de l?Industrie? dans le 11e, pour un montant de 5.000 euros.

Monsieur PAGÈS, vous avez la parole.

M. Olivier PAGÈS. - Merci, Madame la Maire.

Cette cité artisanale, créée en 1855, et classée à l?Inventaire des Monuments historiques, est la plus importante concentration d?activités mixtes artisans - artistes à Paris et, de plus, dans un quartier, le Faubourg-Saint-Antoine, entre le 11e et le 12e, qui demeure la vitrine parisienne de l?artisanat d?excellence en France.

A plusieurs reprises, cet ensemble parfaitement adapté à la production artisanale a été menacé de démantèlement par des spéculateurs immobiliers. Heureusement, le long combat de l?association ?Ateliers Cours de l?Industrie? et le rachat des Cours de l?Industrie par la Ville de Paris début 2004 ont permis d?éviter l?irrémédiable.

Avoir soustrait le 37 bis, rue de Montreuil aux spéculations immobilières est un premier pas. Soutenir à nouveau financièrement l?A.C.I. en est un deuxième. Mais à terme, cela ne suffira pourtant pas à garantir la pérennité des activités de cette cité artisanale dont l?état de délabrement actuel nécessite d?importants travaux de réfection, et notamment en ce qui concerne les parties communes et les cours intérieures.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Madame LE STRAT, Madame Karen TAÏEB? Si vous avez des conversations particulières, veuillez les conduire dehors. Merci.

M. Olivier PAGÈS. - Apparemment, la DDEE aurait fait réaliser par la S.E.M.A.-EST une expertise des locaux commerciaux et du bâti. Quels sont les résultats de cette expertise ? Quels sont les travaux prévus ? Y a-t-il un calendrier prévisionnel de ces travaux ? Nous n?avons actuellement aucune information sur ce sujet.

Nous souhaiterions avoir des informations précises sur l?état d?avancement de ce dossier qui, je l?espère, sera traité en étroite concertation entre autres avec les occupants du 37 bis, rue de Montreuil.

Je vous remercie.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, Monsieur PAGÈS.

Madame COHEN-SOLAL, vous avez la parole.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Je remercie M. PAGÈS de dire combien ce projet du 37 bis, rue de Montreuil est un projet important, intéressant et très valorisant pour l?ensemble de la Ville de Paris.

Il s?agit, Monsieur PAGÈS, vous l?avez dit, d?un ensemble d?une cinquantaine d?ateliers de métiers d?art ou d?artistes qui sont parmi les plus anciens de Paris et l?on m?a dit, et je veux bien le croire, que ce serait du 37 bis, rue de Montreuil que des ouvriers seraient partis pour prendre La Bastille en 1789. Je ne sais pas si c?est exact, mais enfin la mythologie de temps en temps est très agréable à entendre.

La Ville de Paris a fait en sorte d?acheter cet ensemble après de nombreuses péripéties, dont vous avez suivi le déroulement, et aujourd?hui la DDEE a choisi de consulter la S.E.M.A.-EST pour réaliser une étude portant non seulement sur les propositions de travaux à faire, mais aussi sur la situation juridique des occupants et visant à faire des propositions pour que cette Cité de l?Industrie soit remise aux normes, qui ne sont absolument pas respectées, les fils électriques pendent entre les bâtiments et une partie des locaux présente de très grands dangers pour l?exploitation actuelle.

Cette étude a été rendue début juillet à la DDEE, Monsieur PAGÈS, elle est longue et complexe, elle est en train d?être examinée avec attention. La Ville se réserve de donner suite ou non, partiellement ou totalement, aux conclusions et propositions avancées par la S.E.M.A.-EST.

Actuellement, plusieurs hypothèses sont proposées : une hypothèse de travaux de mise en conformité sans toucher à la structure des bâtiments, une hypothèse 2 de travaux de mise en conformité en créant des cages d?escalier et d?ascenseur dans les bâtiments, ce qui représente des travaux beaucoup plus importants. Vous voyez que nous avons à faire des choix extrêmement lourds.

Vous nous permettrez de continuer à travailler, et nous vous donnerons toute information à vous-même, mais aussi à l?Association des artisans sur place, qui sont les premiers intéressés, pour savoir exactement ce que nous allons entreprendre sur le plan des travaux et sur le plan financier bien sûr. Nous nous donnons jusqu?au mois de septembre-octobre pour lancer un appel d?offres éventuel pour intervenir sur la Cité de l?Industrie. Nous suivons donc de très près cette affaire et nous vous donnerons les dernières nouvelles pour l?avancement des travaux.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 103.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DDEE 103).