Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, DAC 115 - Attribution d’une subvention de fonctionnement à l’association “Ensemble Carpe Diem”, située 16, rue de la République (93100 Montreuil), au titre de ses activités en 2005. - Montant : 20.000 euros. 2005, DAC 147 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec l’association “Choeur de chambre Accentus”, situé 4, rue Beauregard (2e), une convention relative à l’attribution d’une subvention de fonctionnement. - Montant : 130.000 euros. 2005, DAC 348 - Attribution d’une subvention de fonctionnement à l’association “Musique oblique”, située 118, rue Compans (19e), au titre de ses activités en 2005. - Montant : 5.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2005


 

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Nous allons donc reprendre nos travaux par l?examen du projet de délibération DAC 115 relatif à l?attribution d?une subvention de fonctionnement à l?association ?Ensemble Carpe Diem?, située 16, rue de la République à Montreuil (93100), au titre de ses activités en 2005.

Je donne la parole à Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, pour le groupe U.M.P.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Merci, Madame la Maire.

Madame la Maire, si vous le permettez, mon intervention concernera trois projets de délibération, et je vais les traiter ensemble, cela nous fera gagner beaucoup de temps. Il s?agit des projets de délibération DAC 115, DAC 147 et DAC 348. Ces trois projets, je vous rassure, nous les voterons.

En effet, bien que les subventions concernent trois associations qui n?ont ni la même ampleur ni la même action mais qui sont toutes trois des associations remarquables, les projets de délibération font tous les trois référence à l?aide supplémentaire qui serait octroyée au titre de la promotion de la musique nouvelle par la Ville, ce qui me paraît choquant. Je me suis déjà étonnée en 9e Commission à propos d?un autre projet de ce genre de procédé. Comment prendre en compte une subvention non encore votée par notre Conseil ?

D?autre part figure dans les tableaux la mention ?Musique nouvelle en liberté?. Pourquoi mentionner le nom de cette association remarquable créée par Marcel Landowski, présidée par Jean-Claude CASADESUS et animée avec grand talent par Benoît DUTEURTRE, alors même que vous avez semble-t-il modifié les relations de la Ville avec cette association ? Sur cela, nous n?avons aucun renseignement.

Quels sont les critères d?attribution de cette aide supplémentaire mentionnée ?

Le projet concernant le remarquable ?Ch?ur Accentus? dirigé par Laurence EQUILBEY ne mentionne qu?incidemment l?aide pour la musique nouvelle, qui semble incluse dans les 130.000 euros que nous allons voter.

Je m?arrêterai là pour vous demander simplement plus de rigueur et de transparence dans l?attribution des subventions.

Je vous remercie, Monsieur GIRARD, de bien vouloir me rassurer.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Madame.

Pour vous répondre, je donne la parole à Christophe GIRARD. Vous répondez sur le premier projet de délibération ? Tous ? Merci.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Merci beaucoup.

Pour rassurer ma collègue Hélène MACÉ de LÉPINAY, je répondrai globalement : la Ville de Paris soutient régulièrement ?Accentus?, ?Musique Oblique? et ?Carpe Diem? en leur attribuant une subvention de fonctionnement. En outre, compte tenu de leurs actions de diffusion en faveur de la musique contemporaine, ces associations bénéficient également d?une aide sur proposition de ?Musique nouvelle en liberté?. En 2004, cette aide spécifique s?est élevée à : 10.000 euros pour ?Accentus?, 5.500 euros pour ?Musique Oblique?, 7.000 euros pour ?Carpe Diem?.

Ces associations ont sollicité des aides du même montant pour 2005. Le comité artistique, prévu par les dispositions du marché qui a été passé récemment avec ?Musique nouvelle en liberté?, ne s?est pas encore réuni.

Toutefois, ?Musique nouvelle en liberté? a d?ores et déjà présenté des propositions qui, après la saisine du comité artistique, seront naturellement soumises à l?accord du Conseil de Paris lors d?une prochaine session.

La mention, dans les fiches de présentation des associations, de l?aide qu?elles sollicitent auprès de ?Musique nouvelle en liberté? constitue une indication qui aurait dû être présentée au conditionnel. Elle figure cependant dans les budgets prévisionnels des structures et il est indiqué que celles-ci seront appelées à revoir leur projet en fonction des aides effectivement reçues.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 115.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DAC 115).

Je mets donc aux voix, à main levée, Monsieur GIRARD, si vous n?y voyez pas d?inconvénient, directement le projet de délibération DAC 147 que l?on peut faire voter.

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. - Tout à fait.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Sur le Ch?ur Accentus.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DAC 147).

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 348, relatif à l?attribution d?une subvention de fonctionnement à l?association ?Musique Oblique?.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, DAC 348).