Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

G - Vœu relatif aux incidents survenus au collège Boris Vian, le 20 janvier 2009.

Déliberation/ Conseil général/ Février 2009 [2009 V. 8]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 11 février 2009.

Reçue par le représentant de l?Etat le 11 février 2009.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,

Considérant l?acte de violence survenu au collège Boris Vian le 20 janvier 2009 et l?agression d?une assistante d?éducation, et du gardien du collège ;

Considérant les plaintes déposées par ces derniers et la principale du collège ainsi que l?assistance juridique apportée par la Ville de Paris au gardien ;

Considérant le droit de retrait exercé par les enseignants et la demande de la communauté scolaire d?une table ronde de concertation de tous les acteurs concernés dès la semaine prochaine ;

Considérant la demande de la communauté scolaire d?une révision de la carte de l?éducation prioritaire afin d?obtenir le classement du collège en ZEP et la réduction des effectifs par classe ainsi qu?un plus grand nombre de surveillants ;

Considérant la suppression de deux classes ces deux dernières années décidée par le rectorat ;

Considérant que la disparition de la carte scolaire ne permet plus d?assurer une mixité au sein de l?établissement et que la communauté scolaire demande de limiter les dérogations, ce dont même le rectorat semble convenir ;

Considérant le soutien d?ores et déjà apporté par la Ville de Paris, et les constats sur place de Mme Isabelle Gachet, membre du Conseil d?administration du collège et de Nadia Salem, représentante des parents d?élèves ;

Considérant les actes d?incivilités et de violences aux abords du collège dont se plaignent les habitants et dont le commissariat du 17e a connaissance ;

Considérant l?intervention de la députée de la 17e circonscription en septembre 2008 pour demander un renfort de la police de proximité aux abords du collège ;

Considérant qu?en réponse à la demande de la députée de la 17e circonscription, le commissariat du 17e a mis en place des îlotiers pour la sortie des classes de trois collèges, l?espace d?un mois seulement ;

Considérant le v?u des élus de gauche du 17e demandant que tous les élus du 17e arrondissement se joignent au Maire de paris pour demander au rectorat la révision de la carte d?éducation prioritaire, la limitation des dérogations et de nouvelles mesures dans le cadre du contrat local de sécurité ;

Sur la proposition de Mme Annick LEPETIT, M. Patrick KLUGMAN, Mme Isabelle GACHET et des élus du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés,

Emet le voeu que :

- M. le Maire de Paris saisisse le rectorat pour qu?une table ronde soit organisée dans les meilleurs délais et débouche sur un soutien accru à cet établissement (limitation du nombre de dérogations accordées, classement en éducation prioritaire notamment) ;

- M. le Préfet de police fournisse un bilan des effectifs de police sur le 17e et renforce la police de proximité sur les Hauts-de-Malesherbes.