Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DASES 50 G - Signature d'un avenant n° 2 à la convention passée avec l'association Compagnie du Lierre (13e) fixant la participation du Département de Paris au budget des ateliers. - Montant : 23.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Mars 2010


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons au projet de délibération DASES 50 G. Il s'agit d'un avenant n° 2 à la convention passée avec l?association "Compagnie du Lierre", dans le 13e arrondissement, fixant la participation du Département de Paris au budget des ateliers. Le montant est de 23.000 euros.

Madame BECKER, vous avez la parole.

Mme Emmanuelle BECKER. - Chers collègues, ce projet de délibération nous propose d?attribuer 23.000 euros de subvention à l?association "Compagnie du Lierre" installée dans le 13e, au titre de ses activités à destination notamment d'allocataires du R.S.A.

C'est pour nous l?occasion de saluer le travail remarquable mené par cette compagnie en faveur de la création et du lien social. Elle s?est inscrite dans la vie locale et culturelle de Paris et du 13e avec l'accueil de 2 compagnies en résidence, 10 spectacles par an, des partenariats avec les établissements du primaire et du secondaire, et avec des associations. Avec le Département, elle contribue à redynamiser et à sortir de leur isolement des allocataires parisiens du R.S.A. qu'elle fait travailler chaque samedi avec des professionnels dans le cadre de cours de théâtre gratuits et amateurs. Pourtant, comme d'autres théâtres, je pense à celui de l'Est parisien, la Compagnie du Lierre est dans une situation préoccupante. La D.R.A.C. a ainsi décidé de déconventionner le théâtre, ce qui lui fait perdre 60.000 euros de subvention en 2010, et 130.000 en 2011.

Une décision aussi dramatique que scandaleuse pour une compagnie qui emploie 8 permanents, 20 intermittents du spectacles, qui est soutenue par des représentants éminents de la création théâtrale et qui s'engage en faveur des personnes les plus en difficulté.

Cette situation nous donnera probablement l'occasion de reparler du théâtre et de la Compagnie du Lierre qui va emménager dans de nouveaux locaux. En tout cas, cette subvention accordée par le Département est un geste de notre collectivité en faveur du théâtre si menacé. Pour cette raison, nous voterons ce projet de délibération.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci.

Mme TROSTIANSKY a la parole.

Mme Olga TROSTIANSKY, vice-présidente, au nom de la 6e Commission. - Monsieur le Président, comme l?a souligné Mme BECKER, cette association est avant tout un centre de recherche sur la création théâtrale et musicale. Elle développe également depuis 1997 une activité de formation en direction des personnes défavorisées principalement des allocataires parisiens du R.S.A. autour d'ateliers de théâtre et à ce titre le Département soutient ces actions depuis 2002 par une subvention de 23.000 euros.

Ce qui est intéressant, c'est que ces ateliers théâtre ont lieu au sein même du théâtre du Lierre et la situation qu'a décrite Mme BECKER quant à cette situation de théâtre indépendant est préoccupante.

Dans le cadre de ces ateliers de théâtre, des groupes sont constitués, et ce qui est intéressant, c?est la mixité des situations sociales des participants et leur trajectoire personnelle. Le cadre de ces activités et l?attention particulière portée aux participants qui sont éloignés de l'emploi, constituent vraiment un soutien indispensable pour que, de nouveau, des allocataires se projettent dans un projet professionnel et puissent retrouver une place dans notre société.

Je l?ai dit tout à l'heure, ces actions de soutien de remobilisation et de redynamisation sont très méconnues. Je voulais remercier Mme BECKER pour son intervention, parce que c'est l'occasion effectivement de connaître ces actions envers les plus fragiles.

Je vous propose que l'on vote ce projet de délibération.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame TROSTIANSKY.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 50 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2010, DASES 50 G).