Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif au fonctionnement du SAMU SOCIAL situé 66 boulevard Richard Lenoir (11e).

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2004 [2004 V. 141]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 25 juin 2004.
Reçue par le représentant de l'Etat le 25 juin 2004.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
La Ville de Paris a signé avec le groupement d'intérêt public (GIP) "Samu Social de Paris" une convention renouvelant la mise à disposition des locaux situés 66 boulevard Richard Lenoir (11e).
Ces locaux sont occupés par le centre d'hébergement d'urgence "Yves Garel", géré par le Samu Social de Paris, et permettent de recevoir chaque nuit environ 60 hommes et 30 femmes sans domicile fixe. Le centre "Yves Garel" est un élément essentiel du dispositif parisien d'urgence sociale, alors que les difficultés rencontrées par les services publics pour trouver des locaux permettant de créer des places d'hébergement d'urgence rendent complexe l'implantation du centre "Yves Garel" sur un autre site dans l'immédiat.
La DASS de Paris (Etat), dont relève la prise en charge des frais de fonctionnement du centre "Yves Garel", a augmenté sa dotation de 4% en 2004 par rapport à l'année précédente. Le renforcement éventuel des moyens alloués à ce centre ne peut découler que d'une décision de l'Etat.
Afin de limiter les nuisances pour les riverains, le Samu Social de Paris poursuit actuellement la réorganisation de son équipe en vue de renforcer l'accueil et de sensibiliser les personnes hébergées à la nécessité de respecter la tranquillité du quartier, à l'intérieur du centre comme dans sa périphérie.
La Ville n'a acquis que très récemment la parcelle sur laquelle est implanté le centre ainsi que la parcelle attenante sur laquelle sont encore implantés des hangars désaffectés.
Cette acquisition permettra désormais de mener des actions de sécurisation dans le voisinage .
Le Maire de Paris avait indiqué à Georges SARRE le 25 septembre dernier qu'il ne paraissait pas crédible à court terme de retrouver un emplacement pour ce centre d'hébergement d'urgence, compte tenu de l'extrême difficulté à retrouver des locaux à Paris.
C'est pourquoi sur proposition de Mme Gisèle STIEVENARD, au nom de l'Exécutif, le Conseil de Paris

Émet le v?u :

Que la Ville de PARIS améliore, en lien avec le SAMU SOCIAL, l'intégration du centre Yves Garel par des mesures adaptées en terme d'organisation, de sécurité et de propreté ;
Qu'une réunion se tienne dans les meilleurs délais avec la Mairie du 11, les services de la Ville et de l'Etat concernés, le SAMU SOCIAL.