Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DDEE 73 G - Signature d'une convention avec l"'Agence de la Cohésion Sociale et de l'Egalité des Chances" pour le recrutement de 50 volontaires du service civil volontaire. - Montant : 48.372,25 euros.

Débat/ Conseil général/ Juillet 2009


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DDEE 73 G concernant le recrutement de volontaires du service civil.

C'est Mme Olivia POLSKI qui a la parole et j'aurais l'honneur de lui répondre.

Mme Olivia POLSKI. - Madame la Présidente, mes chers collègues.

Le service civil volontaire est prévu par la loi du 31 mars 2006 sur l'égalité des chances. Il s'adresse à des jeunes de 18 à 25 ans et poursuit un double objectif : rompre l'isolement des personnes âgées et construire des liens intergénérationnels, mais aussi soutenir l'investissement des jeunes dans des actions citoyennes et solidaires. Il s'agit de remplir des missions d'intérêt général sous la forme d'une découverte professionnelle pouvant déboucher sur un projet d'insertion.

Avec la Ville de Paris, le service civil volontaire déploie depuis 2007 toutes ses potentialités. Le projet de délibération qui vous est soumis propose d'amplifier encore le dispositif et de passer au recrutement de 50 jeunes, afin de répondre à un véritable besoin. En effet, ce projet de délibération organise la reconduction d'un dispositif qui a largement fourni les preuves de sa réussite depuis trois ans et qui poursuit, dans le même temps, une action municipale citoyenne utile à la collectivité.

Au cours des trois dernières années, les promotions de volontaire au SCV ont connu un succès toujours croissant. En 2007, ce sont 13 jeunes qui s'engagent pour 1.000 visites auprès de 250 personnes âgées. En 2008, ce sont 33 volontaires et 6.000 visites pour 400 personnes. Et par ce projet de délibération, 50 volontaires seront donc recrutés et les excellents résultats déjà obtenus se verront démultipliés.

Les missions organisées sont variées et conduites par une volonté constante d'efficacité. Que ce soient des visites de convivialité aux personnes âgées à domicile, au sein des EHPAD, les Etablissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes, vers les structures du C.A.S.-V.P., Centre d'action sociale de la Ville de Paris, ou le portage de livres organisé par la DAC, Direction des Affaires culturelles, toutes ces missions convergent pour rompre l'isolement de ce public vulnérable, particulièrement dans les périodes de températures extrêmes comme celles que nous allons connaître cet été.

Les volontaires sont pleinement pris en charge. Ils reçoivent une sensibilisation et une formation digne de ce nom. Je ne mentionnerai, à titre d'exemple, que la formation qui leur est prodiguée sur le Plan canicule de la Ville, la maladie d'Alzheimer ou encore l'architecture des différents dispositifs d'aide à domicile. Les volontaires sont encadrés par un travailleur social tuteur avec lequel ils ont des échanges constants.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - S'il vous plaît, je vous demanderai un peu d'attention.

Mme Olivia POLSKI. - Ce service civil volontaire est aussi pensé dans la durée. Il offre des perspectives d'avenir grâce à cette véritable expérience professionnelle et par toutes les potentialités qu'elle ouvre. Les jeunes qui le désiraient ont pu, en effet, suivre les préparations aux concours administratifs B et C offertes par la Ville à son personnel. De nombreuses présentations de métiers et des visites d'Institutions ont été aussi menées.

Ce dispositif nécessite la signature d'une convention financière avec l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, précisant la répartition financière entre l'Etat et notre collectivité. Le coût total net de cette action s'élèvera pour le Département à 48.372 euros et 25 cents.

Je souhaiterais, enfin, pour conclure, saluer le travail de grande qualité mené sur ce projet non seulement par Mme l'adjointe au Maire, Mme Gisèle STIEVENARD et son cabinet, mais aussi par les services de la Ville de Paris. En effet, une coordination entre les différentes Directions a pu donner naissance à ce projet original, contribuant clairement, et avec efficacité, à relever l'objectif d'un Paris plus solidaire.

Je vous remercie.

(Brouhaha sur les bancs de l'opposition).

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente, au nom de la 5e Commission. - Si vous le permettez, je vais répondre à Mme POLSKI et la remercier ainsi que son groupe de l'intérêt qu'ils portent au service civil volontaire.

Vous savez que le Gouvernement a hésité un temps sur le devenir de cet outil. Il a décidé récemment de le relancer, ce qui nous convient dans la mesure où, à Paris, nous militons très fortement pour le développement du service civil volontaire. Il permet à la fois de mener des projets de solidarité, notamment auprès de nos aînés, d'impliquer les jeunes dans des missions d'intérêt général et aussi, au plan professionnel, de leur faire découvrir des métiers ainsi que vous l'avez indiqué, ce qui est particulièrement utile en période de crise économique.

D'ailleurs, le Maire de Paris avait insisté fortement, dans sa communication en mai dernier sur les politiques de solidarité face à la crise, sur l'intérêt d'élargir et de développer davantage le service civique.

Dès 2008, nous avons obtenu le Prix territorial de l'innovation pour cette belle initiative en faveur de l'engagement solidaire. Ce projet de délibération acte le recrutement d'une promotion supplémentaire pour 2009 de 50 jeunes qui sont d'ores et déjà présents depuis le 15 juin auprès des personnes âgées, pour du portage de livres à domicile, des visites de convivialité qui rompent la solitude de nos anciens au cours de l'été et favorisent les sorties du domicile et donc l'ouverture sur la ville.

Nous irons plus loin dès la fin de cette année et début 2010 en recrutant 250 volontaires supplémentaires dans de nouvelles missions : médiation sportive, médiation culturelle, accueil des usagers dans les espaces verts, animation citoyenne, prévention santé.

Je conduis ce projet passionnant en transversal avec un certain nombre de mes collègues adjoints et les Directions de la Ville que je remercie, ainsi que vous l'avez fait, de leur implication. Nous investissons divers champs des politiques municipales et nous permettons à ces jeunes d'avoir des perspectives d'avenir et, d'ailleurs, pour ceux qui ont déjà bénéficié de ce service civil, nous avons eu des retours excellents et très positifs, aussi bien des usagers que des bénéficiaires.

J'indique pour terminer que nous apportons également notre soutien financier à l'association "Unis Cité" pour l'accueil de 56 volontaires.

Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 73 G.

Qui est favorable ?

Y a-t-il des oppositions ?

Des abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2009, DDEE 73 G).