Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Voeu demandant la nomination d'Ingrid BETANCOURT comme citoyenne d'honneur de la Ville de Paris.

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2002 [2002 V. 129]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 8 novembre 2002.
Reçue par le représentant de l'Etat le 8 novembre 2002.
Lors de la séance du Conseil de Paris des 8 et 9 avril derniers, notre assemblée a voté à l'unanimité le v?u que nous avions proposé demandant au Maire de Paris d'user de toutes ses prérogatives et de toute son influence pour agir en faveur de la libération d'Infrid BETANCOURT et des personnes séquestrées comme elle en Colombie.
Nous savons que ce v?u n'est pas resté lettre morte et que des démarches ont été engagées par le Maire de Paris notamment auprès du Ministre des Affaires étrangères français.
Malgré cela, malgré les nombreux appels lancés au sein de la communauté internationale pour la libération d'Ingrid BETANCOURT et des quelques 3000 personnes détenues en ce moment comme elle par des mouvements de guérilla colombiens, la candidate des Verts aux élections présidentielles est toujours retenue en otage par le mouvement des FARC, et ce depuis le 23 février dernier.
A l'occasion de la réunion qui s'est tenue à l'Hôtel de Ville le 4 octobre à l'initiative du groupe "Les Verts", à laquelle ont participé Juan Carlos Lecompte, le mari d'Ingrid BETANCOURT et le porte-parole du pari Vert de Colombie, a été évoquée la mise en place, depuis quelques mois, d'une campagne internationale intitulée "Ingrid BETANCOURT Citoyenne d'Honneur", et destinée à soutenir les actions entreprises pour sa libération et celle de toutes les personnes détenues en ce moment en Colombie.
Le but est double. Il s'agit à la fois d'une prise de position citoyenne visant à montrer clairement son soutien aux droits humains et à la démocratie ; c'est aussi un moyen de pression sur les acteurs colombiens (les FARC comme le Gouvernement), en faveur d'une issue non violente à la situation.
Aujourd'hui, 172 communes dans le monde (dont plus de 50 en France) participent à cette action, dont des capitales européennes comme Bruxelles et Dublin. Il nous paraît important qu'une ville comme Paris s'associe à cette campagne par cet acte symbolique, tant pour réaffirmer son attachement aux valeurs de la démocratie et des droits humains que pour soutenir les actions entreprises pour la libération des personnes enlevées.
C'est pourquoi, sur proposition de M. Sylvain GAREL et les membres du groupe "Les Verts",
Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Emet le v?u :

Qu'Ingrid BETANCOURT soit déclarée citoyenne d'honneur de la Ville de Paris.